in

Plus de trois millions et demi d’enfants réfugiés n’ont pas accès à l’école

éducation des réfugiés/accès à l'école

Selon le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU, ce chiffre a augmenté d’un demi-million en un an.

Quelque 91% des enfants de la planète ont accès à l’école primaire (1). Mais lorsque l’on se concentre sur les enfants réfugiés, ce taux tombe à 61%, déplore, dans un rapport publié fin août, le Haut-commissariat aux réfugiés de l’ONU, qui s’alarme en outre que ce chiffre ait augmenté d’un demi-million en un an. Dans le secondaire, c’est pire : 23% des adolescents réfugiés fréquentent un établissement, contre 84% en moyenne des adolescents de la planète. Et si 36% des jeunes gens ont accès, dans le monde, à des études supérieures, seuls 1% des jeunes réfugiés font des études. «Plus un réfugié grandit, plus ses chances de se voir refuser l’accès à la salle de classe augmentent», résume Alek Wek, ambassadrice de bonne volonté du HCR, elle-même réfugiée depuis ses 14 ans. Pourtant, rappelle l’organisation, l’éducation est un droit fondamental, reconnu aussi bien dans la Convention relative aux droits de l’enfant de 1989 que dans la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

«Pour des millions de jeunes gens, ces années [d’exil] devraient être passées à l’école, à apprendre non seulement à lire, écrire et compter mais aussi à s’interroger, évaluer, débattre et réfléchir, à apprendre comment faire attention à soi et aux autres, comment se dresser sur ses deux jambes. Pourtant des millions [d’enfants] sont privés de ce temps précieux», s’inquiète le HCR dans ce rapport. En septembre 2016, les 193 Etats représentés à l’ONU s’étaient engagés, dans le cadre de la déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants, à permettre à 500 000 enfants réfugiés jusqu’ici déscolarisés de s’inscrire dans leurs établissements scolaires. Des progrès ont été faits en ce sens, reconnaît l’organisation.

Mais elle souligne aussi que les pays en développement, qui accueillent, en particulier dans des camps, l’immense majorité des réfugiés en âge d’être scolarisés (92%), ont besoin d’être davantage aidés par la communauté internationale pour offrir à ces enfants une éducation de qualité. Qu’il s’agisse de fournir du matériel scolaire et des manuels, ou de rémunérer correctement les professeurs, les ressources manquent. Le HCR suggère que des partenariats avec le secteur privé et avec des organisations humanitaires pourraient permettre d’améliorer l’accès des enfants réfugiés à la scolarisation.

«L’école est le lieu où, pour la première fois depuis des mois, voire des années, les enfants réfugiés peuvent retrouver un sentiment de normalité. Si la tendance actuelle se poursuit, et faute d’investissements urgents dans ce domaine, des centaines de milliers d’enfants viendront s’ajouter à ces inquiétantes statistiques», a commenté, dans un communiqué, le haut-commissaire de l’ONU aux réfugiés, Filippo Grandi. ll a également estimé que l’éducation était une «façon d’aider les enfants à guérir, mais aussi un outil essentiel pour la reconstruction de leur pays. Sans éducation, l’avenir de ces enfants et de leurs communautés sera irrémédiablement assombri».

liberation.fr

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

manuels scolaires

Au Cameroun, une rentrée des classes sans manuels scolaires

recrutement de médecins/Management du sport/poste de Comptable/bourses offertes par le Japon/IST-test d'admission 2018/ISAE/Prix UNESCO/Bangladesh /concours français et sciences/chercheur en Histoire/Master Sciences et Technologies de l’Espace/programme du Golfe Arabique pour le développement/CIAQ/Prix Fayed/projets de recherche partenariale-2018/Bourses de l’OWSD/technicien supérieur/enseignants-chercheurs/CIFRES/Appel à projets de recherche/étudiants/chercheurs sénégalais/assistant administratif/Multimedia University/Programme Malaisien de Coopération Technique/Bourses de la Turquie/Ressources humaines/responsable financier/recrutement d'agents/UCAD-ED-PCSTUI/CODESRIA-MRI 2018/CODESRIA-MRI 2018/UIT/chercheur en littérature africaine orale/comptable/formation destiné aux étudiants/bourses d'études en Master et en Doctorat/Comptable et de DAAF/Recrutement assistants enseignants-chercheurs/recrutement d'un enseignant/L’Université de Thiès recrute pour le compte de l’Institut Supérieur de Formation Agricole etISFAR/bourses de recherche offertes par l’Autriche/Bourses de la coopération française/FSJP recrute/Appel à candidatures pour l’élaboration d’un plan stratégique de l’IPDSR/Appel à candidatures pour la sélection d'étudiants en Master/Appel à candidatures pour le recrutement de deux assistants/Appel à candidatures pour le recrutement d'étudiants/Prix de la Fédération des Universités du Monde islamique/Appel pour un Master en Nutrition et Alimentation humaine/Appel à candidatures pour le recrutement/Recrutement d'un administrateur de projet/Recrutement Employé Administration universitaire et Agent de service/Thaïland International Postgraduate Programme/Recrutement chauffeur et agent de service/Recrutement chargé communication et Responsable suivi évaluation

Appel à candidatures: Programmes de bourses offertes par le Japon