in ,

Une application mobile pour renforcer le commerce entre pays d’Afrique de l’Est

Accès à Internet en Afrique/Afrique de l'Est
Le renforcement des échanges commerciaux transfrontaliers en Afrique de l’Est est un objectif prioritaire dans la sous-région. Pour y arriver, les pays membres de la Communauté d’Afrique de l’Est envisagent le déploiement d’une application mobile qui permettra d’avoir accès aux informations nécessaires sur le marché, en temps réel.

Les pays membres de la Communauté d’Afrique de l’est (CAE) prévoient le lancement prochain d’une plateforme mobile dont l’objectif est de renforcer le commerce transfrontalier. L’information a été communiquée en fin de semaine dernière par les autorités kényanes qui ont expliqué que cette application mobile est actuellement à sa phase pilote. Selon Alice Yalla, directrice des affaires sociales au sein du ministère kényan de la CAE, citée par l’agence Xinhua, ce nouvel instrument permettra aux hommes d’affaires de disposer en temps réel des informations sur les marchés des échanges et les prix de marché aux petits négociants implantés aux postes frontières.

« Cette application mobile est actuellement testée par un projet pilote à la frontière entre le Kenya et l’Ouganda. Nous utiliserons l’expérience ainsi obtenue pour la déployer à tous les postes frontières des six membres de la Communauté d’Afrique de l’Est », a confié la responsable kényane en marge de la Conférence de la Plateforme des femmes d’affaires d’Afrique de l’est (EAWIBP).

D’après elle, la nouvelle plateforme numérique facilitera pour les négociants leur maîtrise des informations nécessaires et leur connaissance des règles et des procédures qui régissent les échanges commerciaux dans la zone.

En effet, à en croire Madame Yalla, les activités des petits négociants aux postes-frontières représentent une part très importante du commerce transfrontalier dans la sous-région. « Toutefois, par manque d’information, ces petits négociants sont souvent exploités par des intermédiaires. Notre espoir est que cette application mobile permettra d’augmenter la transparence des prix des marchandises négociées dans la région », a révélé la responsable.

Alice Yalla a souligné que le commerce interne représente actuellement 49% des échanges commerciaux de la CAE.

latribune.fr

What do you think?

67 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEF

Le Next Einstein Forum célèbre les meilleurs espoirs de la recherche africaine

Responsable sécurité

Une société de la place recrute un Responsable sécurité