in , , ,

Ucad II : La salle de conférence pourrait porter le nom du Pr Aminata Diaw Cissé

Hommage au Professeur de Philosophie Aminata Diaw Cissé/Aminata Diaw Cissé

Lors d’une soirée riche en hommages, les acteurs de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) ont témoigné leur reconnaissance à Aminata Diaw Cissé, professeur de philosophie rappelée à Dieu en 2017. Le recteur Ibrahima Thioub a proposé à l’Assemblée de l’université que la salle de conférence de l’Ucad 2 soit baptisée au nom de cette grande intellectuelle.

La Direction de l’animation culturelle et scientifique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a organisé, ce vendredi soir, à la salle de conférence de l’Ucad II, une grande cérémonie d’hommage à Amaniata Diaw Cissé, professeur de philosophie rappelée à Dieu en 2017 (1959-2017).  L’ensemble des acteurs de l’université ont tenu à rendre cet hommage mérité à celle qui s’est distinguée par sa qualité professionnelle et humaine durant son séjour à l’Ucad. Indiquant que ses qualités intellectuelles, morales, son engagement citoyen et patriotique sont connus de tous, le recteur a demandé de symboliser Aminata Diaw Cissé au sein de l’Ucad. C’est ainsi que Ibrahima Thioub a proposé à l’Assemblée de l’université de baptiser la grande salle de conférence de l’Ucad II au nom de Aminata Diaw Cissé. En attendant que l’Assemblée de l’université adopte cette proposition l’assistance, debout l’a acclamée pour donner son onction. Le recteur a indiqué que la défunte était une grande intellectuelle, rigoureuse et très humaine. Elle avait aussi un engagement citoyen et patriotique. C’est ainsi qu’elle s’était engagée dans les Assises nationales, la parité, etc. Même avis chez le professeur Mbaye Thiam, archiviste, qui pense que «Aminata, qui a irradié le département de philosophie et la Flsh de par ses connaissances, mérite d’être symbolisée pour que les générations futures fassent des recherches pour savoir qui elle était».

La Directrice de l’Animation culturelle et scientifique de l’Ucad, Marième Wane Ly, soutenant la même thèse que ces prédécesseurs, a témoigné qu’Aminata Diaw Cissé était «un soldat infatigable de la représentation des femmes dans les institutions publiques et a marqué par son dynamisme la faculté des lettres, le département de philosophie et le Codesria». Le chef du département de philosophie, le professeur El hadji Malick Diagne, qui s’est félicité de cette initiative, a confessé que «l’esprit de Aminata Diaw Cissé ne nous a jamais quitté depuis le jour fatidique de sa disparition».

lesoleil.sn

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Microsoft

Microsoft ouvre son tout premier centre africain de tests logiciels et d’assurance qualité à Nairobi

Dakhla

Formations en intelligence économique : La Rencontre africaine de Dakhla pour une mutualisation des expériences