in

WhatsApp passe la barre des deux milliards d’utilisateurs

conversations privées sur WhatsApp/App WhatsApp

Facebook n’est plus la seule app de la famille à être utilisée par deux milliards de personnes. L’entreprise de Mark Zuckerberg a confirmé cette semaine que WhatsApp venait de passer ce cap.

Un second membre de la famille Facebook vient d’atteindre les deux milliards d’utilisateurs. WhatsApp – la messagerie mobile acquise par l’entreprise de Mark Zuckerberg pour 19 milliards de dollars en 2014 – a annoncé la nouvelle ce mercredi 12 février. Elle avait dépassé le cap du milliard il y a seulement trois ans. Le groupe Facebook a indiqué que 2,89 milliards de personnes utiliseraient chaque jour au moins l’une de ses applications : WhatsApp, Instagram, Messenger ou son réseau social éponyme. Ce nouveau record pour WhatsApp intervient néanmoins après les départs successifs de ses fondateurs, Brian Acton et Jan Koum. Ces derniers auraient quitté le navire après des désaccords concernant la monétisation de l’application par l’intégration d’éléments publicitaires.

Le WhatsApp de 2020 n’a, de plus, rien à voir avec la messagerie lancée en 2009. Depuis quelques années, elle donne accès à la vidéoconférence et les appels téléphoniques. Plus récemment, l’app s’est notamment dotée du verrouillage par empreinte digitale. Sa priorité semble rester la même : offrir des communications chiffrées de l’émetteur au receveur, afin de garantir un certain degré de protection de la vie privée de ses utilisateurs. Cette fonctionnalité fait néanmoins débat à l’heure actuelle. La candidate démocrate à l’élection présidentielle américaine, Elisabeth Warren, souhaiterait abolir ce “cryptage”. Selon elle, il rendrait la tâche des cybercriminels plus facile et celle des autorités, plus difficile. Dans un entretien donné au Wall Street Journal (et relayé par The Next Web), le PDG de WhatsApp, Will Cathcart, soutenait mordicus que “l’attention portée au chiffrement des communications restait le ‘bon modèle’ pour la messagerie moderne, malgré les contraintes commerciales et réglementaires.” Selon lui, le chiffrement des messages a justement été pensé pour protéger la vie privée des utilisateurs. Pourtant, WhatsApp possède bien son lot de controverses. En 2019, une compagnie de sécurité israélienne aurait notamment détourné la technologie de WhatsApp pour scruter l’activité de différents journalistes et militants politiques internationaux. Le groupe Facebook et cette entreprise seraient actuellement en procès.

 

 

 

 

 

journaldugeek.com

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Coronavirus dans l'air/Coronavirus-Monde/étudiants sénégalais de Wuhan/Coronavirus- témoignage/coronavirus

Coronavirus : Les étudiants sénégalais de Wuhan bénéficient d’un suivi psychologique

découvertes d’hydrocarbures /Ingénierie Pétrolière et Gazière/Manager Pétrolier/Pétrole et gaz /pays exportateur de pétrole/sommet Upstream West Africa 2018

Énergies renouvelables et découvertes d’hydrocarbures : Un chercheur invite l’État à “réaménager” sa politique