in

Pour rattraper Google Maps, Apple se met en marche

Apple

Largement distancé par Google sur le terrain de la cartographie, Apple va mettre ses employés à contribution pour améliorer la précision de ses données.

Apple est en pleine (re)mise à jour de ses données de cartographie. Le constructeur californien a annoncé au milieu de l’été reprendre à zéro ses cartes et améliorer les informations données par son application Plans. Lancé en 2012, le logiciel n’a jamais été à la hauteur de son concurrent Google Maps, entre manque de points d’intérêts et itinéraires erronés.

Les employés d’Apple quadrillent les rues et récoltent des informations

Autrefois fournies par TomTom, Apple s’emploie aujourd’hui à remplacer ses cartes par des modèles propriétaires. La Pomme ne compte pas s’arrêter là : l’entreprise va lancer sur les routes des dizaines d’employés chargés de collecter des informations plus précises sur les commerces présents, les sens de circulation ou encore les modifications de carrefours.

Pour y parvenir, ces globe-trotteurs sont munis d’un sac à dos siglé Apple Maps rempli de capteurs et de téléphones pour couvrir chaque mètre carré et ne louper aucun détail. Cette équipe a été repérée dès le mois d’octobre dernier dans les rues de San Francisco et le constructeur annonce le déploiement de véhicules dans les semaines à venir pour couvrir plus de territoire.

Les cartes sont le moteur de la future voiture autonome

Malgré ces efforts, on voit mal comment Apple peut ne serait-ce que rattraper Google Maps. L’outil, en perpétuelle évolution, est utilisé par quantité d’entreprises comme AirBnB, mais également l’armée américaine ou les sapeurs pompiers.

Plus qu’un outil pratique pour la recherche d’itinéraire, la cartographie est un enjeu majeur dans la guerre que vont se livrer les acteurs de la tech au sujet de la voiture autonome. Comme le souligne Le Figaro, ces différents services vont devoir tenir compte d’éléments bien plus précis, comme le marquage au sol ou la présence de travaux, pour permettre à la voiture d’anticiper un trajet et de réagir en cas de problème.

Google, avec Waymo, est déjà bien à la pointe sur le domaine et Apple, par la voix de son PDG Tim Cook, a annoncé récemment travailler activement sur un système de conduite autonome.

clubic.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maroc – Mohamed Derrabi

Maroc – Mohamed Derrabi : « Une école supérieure de commerce ne se résume pas à la formation »

tremblements de Mars

Un sismomètre français pour écouter «les tremblements de Mars»