in

Dakar: Après la pluie, le sale temps

Après la pluie

Après la pluie c’est le beau temps, disait l’adage. Les habitants de Dakar et sa banlieue diront, certainement, le contraire. En effet, suite aux fortes pluies qui se sont abattues cette nuit, la capitale s’est réveillée sous les eaux.

Un véritable calvaire pour les automobilistes et tous les usagers de la route, notamment, les passagers des véhicules de transports en commun

Dans bien des localités, les usagers ont du mal à se frayer un chemin pour aller vaquer à leurs occupations. Des bouchons interminables sont notés. Castors n’est pas en reste. Sur place, constate un reporter de Actusen.sn, en face de la Senelec, les flots d’eaux empêche les véhicules de circuler comme il faut.

Certains sont obligés de se frayer du chemin dans les artères secondaires aux abords du marché éponyme pour se tirer d’affaires. C’est dire ainsi que la fin des inondations que les autorités chantonnent sur tous les toits n’est qu’un simple leurre. Le résultat est qu’à chaque fois que le ciel ouvre ses vannes, Dakar patauge… Vivement que ce phénomène soit, définitivement, réglé.

Actusen.sn

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

hebergement/logements provisoires

Ucad : “La capacité d’hébergement doublée en moins de sept ans”

Etudier à l'étranger

Comment la France s’enrichit sur le dos des étudiants sénégalais