in ,

Bac-2018 : 131 candidats déjà exclus !

Bac 2018 , des candidats exclus

Cent trente et un candidats au baccalauréat de 2018 ont été exclus. L’annonce a été faite par le tout nouveau directeur de l’office du Bac, Socé Ndiaye. Qui renseigne, dans cet entretien avec Seneweb, que les candidats exclus ont enfreint le règlement sur le port ou l’utilisation du téléphone portable dans les centres d’examen.

Nous avons appris l’exclusion de candidats au bac. Quelles en sont les raisons ?
La raison c’est le port du téléphone dans le centre. Ce qui est interdit. Et ils en étaient informés parce que sur la convocation de chaque candidat il est écrit que le port du téléphone est interdit dans le centre. Et une information large a été faite de cette interdiction qui n’est pas fortuite parce que nous savons que la majeure partie des difficultés que nous rencontrons quand il s’agit de la fraude tournent autour de ces outils. Et ces outils sont interdits d’utilisation ou de port dans le centre d’examen même depuis, au moins, 2012.

Quel est le nombre exact de candidats exclus ?
Pour le Baccalauréat général ce sont 127 candidats qui ont été exclus. Il y a eu 1 cas à Matam, 1 cas à Tamba, un autre cas à Dakar et 124 exclus à Thiès. Pour le baccalauréat technique il y a eu 3 cas à Thiès et 1 cas à Dakar.

Depuis quand ces candidats ont été exclus ?
C’est à partir de l’anticipée de philo. Ce sont des exclusions de fait. Par exemple à Thiès, ils avaient constaté puis fait les rapports. Ensuite, ils ont envoyé les rapports, mais ils n’ont pas demandé aux élèves de sortir. Mais l’exclusion est de fait. Parce que dès l’instant que le constat est fait, le rapport fait, l’élève est exclu. Et donc sur le dossier de ces candidats il est écrit qu’ils sont déjà exclus.

À la veille du bac, quels conseils donnez-vous aux candidats 
Nous leur demandons juste de ne pas faire ce qui est interdit. De croire en eux. Et de savoir que l’examen ce n’est pas un concours. On les interroge sur des choses qu’ils sont sensés connaître. Et tous ceux qui feront des choses satisfaisantes seront admis. Nous les encourageons et leur demandons de respecter les règles.

Toutes les dispositions sont-elles prises pour un bon déroulement de l’examen ?
En tout cas nous avons fait de notre mieux. Aujourd’hui je pense que dans tous les centres d’examen il est possible de faire l’examen du baccalauréat. Maintenant on continue à veiller et à améliorer pour que les épreuves se déroulent dans de bonnes conditions.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

session d’octobre/Bac général 2018/Baccalauréat 2018-Tambacounda/première mention Très bien/Union nationale des parents d'élèves/Bac 2018/taux de réussite/Concours général 2018/Bac 2018 à Sédhiou /Directeur de l'Office du Bac

Concours général 2018 : Les élèves du lycée scientifique de Diourbel raflent la mise

BAC pour pouvoir enseigner

Burkina : Bientôt, il faudra avoir le BAC pour pouvoir enseigner