in , ,

Bac 2019 : Le lycée d’excellence de Diourbel pouvait faire mieux, selon le proviseur

Bac 2019-Résultats/candidats déclarés/baccalauréat candidat officiel/Les candidats au baccalauréat 2017/Les candidats individuels

Le lycée d’excellence de Diourbel qui a eu cent pour cent de réussite au baccalauréat 2019 pouvait faire mieux en ayant plus de mentions plus honorables, a déclaré son proviseur Ousmane Sagna.

‘’Alors pour une première année on a eu la chance d’avoir 100% sur les 60 candidats. Nous avons eu 58 mentions, il n y’a que deux élèves qui ont eu la mention passable’’, a-t-il dit dans un entretien avec la presse.

Selon M. Sagna, ‘’En S1, on avait 27 candidats avec 7 mentions très bien, 13 mentions Bien, 6 mentions Assez Bien et 1 passable’’.

‘’En S2, on a eu 4 mentions très bien, 12 mentions bien, 16 mentions Assez et 1 mention passable’’, a détaillé proviseur du lycée scientifique d’excellence de Diourbel.

Ce résultat est le fruit d’un engagement collectif de tous les acteurs notamment des professeurs qui ‘’venaient les nuits pour encadrer les élèves’’.

A en croire Ousmane Sagna le lycée pouvait faire mieux en termes de mention.

‘’J’avoue qu’on attendait mieux que ça parce que dans notre plan de travail en S1 on ne pouvait pas avoir une mention moins que bien’’, a-t-il regretté.

‘’On ne s’attendait pas à avoir des mentions assez bien à plus forte raison des mentions passables. Peut-être il y a des facteurs qu’on ne maîtrise pas’’, a-t-il insisté.

 

aps.sn

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

noms des pays d’Afrique/pays d’Afrique

Ce que signifient les noms des pays d’Afrique [1/4: de A à D]

Résultats Bac 2019

Mamadou Lamine Dianté : ‘’Il y a un calcul du ministère de l’Enseignement supérieur pour réduire les bacheliers”