in

Quelles sont les différences entre un bachelor et une licence ?

bachelor-licence

La licence et le bachelor sont tous deux accessibles après le bac. Quelles sont les différences entre ces deux formations ? L’Etudiant fait le point.

La licence et le bachelor sont deux formations accessibles post-bac, qui débouchent sur un bac+3, ou un bac+4 dans le cas de certains bachelors. La principale différence réside dans la reconnaissance de ces diplômes. La licence est reconnue par l’État, ce qui n’est pas forcément le cas des bachelors.

« Derrière l’appellation bachelor, il y a tout et n’importe quoi », met en garde Mathilde Gollety, présidente de la CEFDG (Commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion). Pour vous assurer de la valeur académique d’un bachelor, il faut vérifier qu’il est visé par l’État.

Depuis janvier 2020, les écoles peuvent même aller plus loin et demander le grade licence pour leurs bachelors. « Nous avons reçu 36 dossiers et octroyé le grade licence à 16 formations. De plus en plus de dossiers seront déposés, car cette reconnaissance est un signal fort et simple à comprendre pour les familles », assure Mathilde Gollety.

Equivalence ou diplôme d’État

Pour obtenir ce grade, les bachelors doivent répondre à de nombreux critères : qualité de l’enseignement, partenariat avec des établissements, statut et nombre de professeurs et de chercheurs, etc. La politique sociale fait aussi partie des critères important. Ainsi, un bachelor qui ne peut pas recevoir de boursiers Crous n’obtiendra pas ce grade.

Cela dit, un grade de licence n’est pas tout à fait la même chose qu’un diplôme de licence. « Vous avez d’un côté un diplôme national d’Etat et de l’autre une équivalence. Si cette équivalence vous fournit 180 ECTS, elle ne garantit pas la poursuite d’études en master », explique François Germinet, président de la commission de la formation et de l’insertion professionnelle à la CPU.

Poursuite d’études ou insertion

Cette nuance est liée à une autre différence entre licence et bachelor. La licence, délivrée par une université, est davantage pensée pour la poursuite d’études. Le bachelor, dispensé dans des écoles privées ou des chambres de commerce et d’industrie (CCI), est quant à lui plus professionnalisant.

« Plus de la moitié des diplômés de bachelor s’insèrent dans le monde du travail, alors que près de 90% des étudiants en licence poursuivent leurs études », pointe François Germinet. Bien sûr, cela dépendra de la formation que vous visez en particulier.

Autonomie ou encadrement

L’encadrement est aussi différent. Vous serez plus encadré en bachelor qu’en licence, bien que cela dépende aussi de l’université, de la taille de la promotion et de la filière. « Dans certaines licences, il ne s’agit pas de contrôle continu, mais de partiels. Les étudiants peuvent se rendre compte trop tard qu’ils n’ont pas le niveau. Cela dit, il y a tout de même des professeurs, des travaux dirigés en petits groupes, des tuteurs… », précise François Germinet. Choisissez votre formation selon votre profil : plus vous êtes autonome, plus la licence est faite pour vous.

Le coût des études varie aussi grandement. Le diplôme de licence est toujours dispensé dans une université publique, vous débourserez 170 euros par an, si vous n’êtes pas boursier. A contrario, le bachelor dépend d’établissements privés. Les frais varient selon les écoles et se situent autour de 10.000 euros l’année. Il existe des solutions de financement, notamment l’apprentissage qui permet de ne pas payer les dernières années de formation et d’être rémunéré par son entreprise d’accueil.

Des différences selon les filières

Enfin, la sélectivité dépend aussi de la filière que vous visez, qu’il s’agisse d’un bachelor ou d’une licence. Certaines licences sont très demandées, comme STAPSdroitpsycho et éco-gestion, quand d’autres licences ont quasiment de la place pour tous les candidats. Même cas de figure en bachelor : certains sont très sélectifs, comme le BBA de l’Essec, quand d’autres reçoivent moins de demandes.

Ces grandes différences peuvent changer selon la filière. Vous trouverez par exemple des bachelors très techniques et d’autres très académiques. A l’université, vous aurez le choix entre des licences générales et des licences professionnelles, qui sont tournées vers l’insertion.

Ces grandes différences peuvent changer selon la filière. Vous trouverez par exemple des bachelors très techniques et d’autres très académiques. A l’université, vous aurez le choix entre des licences générales et des licences professionnelles, qui sont tournées vers l’insertion.

Ces grandes différences peuvent changer selon la filière. Vous trouverez par exemple des bachelors très techniques et d’autres très académiques. A l’université, vous aurez le choix entre des licences générales et des licences professionnelles, qui sont tournées vers l’insertion.

https://www.letudiant.fr/

Avatar

Written by Fama

Enseignants du primaire/Budget MEN/Cosydep-Education nationale/éducation diourbel/Education nationale Sénégal/Ubbi tey jàng tey/cours de vacances/Consultant en Education/académie de Kaolack/Coronavirus-Cours/COVID-19/Kaffrine/Pandémie du Coronavirus au Sénégal/enseignements scolaires et universitaires/Education-Coronavirus/porte-parole MEN/GNPF/Consultant – Projet USAID/Projet Futuro/Education-Kaffrine/enfants subsahariens/Finnfund/Afrique-Education-TICAD/étude sur les variétés du français/sociologie de l'éducation

Imaginecole : créons aujourd’hui l’éducation de demain

Crous de Université de Bambey/Amadou Tidiane Gaye, directeur de la recherche et de l’innovation au ministère de l’EnseigObjectifs du Développement Durable/RecrutemenRecrutement d'un technicien en horticulture à l'UADB/L'Université Alioune Diop de Bambey recherche un technicien

L’université Alioune Diop de Bambey veut développer l’esprit entrepreneurial chez ses étudiants