in

Plaidoyer pour une recherche adaptée aux besoins de l’Afrique

besoins de l’Afrique/pays africains

Le ministre sénégalais du Budget, Birima Mangara, a invité, mercredi à Dakar, les scientifiques de l’Association Africaine de Comptabilité et Finance (AAFA +sigle anglais+) à œuvrer pour des recherches éprouvées et un savoir-faire qui répondent aux aspirations de développement du continent africain.

« (…) La plupart des références de recherches effectuées sur les questions et les enjeux africaines sont essentiellement d’initiatives hors africaines. Cette posture doit changer et l’AAFA a la lourde responsabilité de bouleverser le statuquo », a déclaré M. Mangara qui présidait l’ouverture du 8èmecongrès de l’AAFA.

Selon le ministre délégué au Budget, cette initiative doit être menée de concert avec les organisations de la société civile, les praticiens, les entreprises et les organisations du secteur public pour la rendre plus pertinente et développer ainsi des opportunités pour son application aux problèmes du monde réel.

Birima Mangara s’est, par ailleurs, réjoui de la participation, « pour la première fois » de chercheurs francophones au concours organisé par la Banque mondiale (BM) et la Fédération panafricaine de comptabilité (PAFA +sigle anglais+) pour mener des recherches portant sur les Objectifs de développement durable (ODD).

Dans ce même ordre d’idées, il a sollicité une extension de ce financement de la BM et de la PAFA à l’Agenda 2063 adopté en janvier 2015 par l’Union africaine et dont l’objectif principal est de travailler ensemble pour construire une Afrique prospère et unie, fondée sur des valeurs communes et un destin commun.

apanews.net

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment notre cerveau adulte enregistre de nouveaux souvenirs

De nouveaux neurones pour apprendre et oublier

Save Dakar

A Dakar, l’archi anarchique