in

UEMOA : le budget 2019 adopté, la croissance attendue en hausse

budget 2019 de l'UEMOA
Le budget 2019 de l’Union économique et monétaire ouest-africaine s’élève à 152 milliards de francs CFA soit près de 304 millions de dollars. Il s’agit d’une décision prise en session ordinaire cette fin de semaine à Dakar au Sénégal par le Conseil des ministres de l’Union qui table également sur une croissance du PIB de l’Union à 6,6% en 2018.

En cette fin de semaine, la sous-région ouest-africaine a été marquée par la tenue de la 4ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) dans la capitale sénégalaise, Dakar.

Cette rencontre de haut niveau a été l’occasion pour l’adoption du budget de l’Union qui s’élève pour 2019, à 152,08 milliards de francs CFA soit environ 304 millions de dollars.

« Ce budget s’inscrit dans la poursuite des efforts de maîtrise de charges des Organes de l’Union entamés dans les budgets précédents et consacre également la consolidation des réformes engagées dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route 2017-2021, avec notamment le renforcement continu du dispositif de passage au budget-programme », explique le Conseil dans un communiqué de presse rendu public à la fin de la session.

 

La même source indique que le nouveau budget tient compte des orientations fixées par les Instances de l’Union, notamment, la limitation de l’intervention de la Commission dans le financement des Organes consultatifs. A cet effet, « le Conseil des Ministres a adopté les Décisions portant octroi de subventions auxdits Organes », ajoute le communiqué.

Toujours sur la question financière, le Conseil qui a laissé entendre que les Programmes pluriannuels de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité des Etats membres au titre de la période 2019-2023 indique que l’Union remplirait les conditions d’accès à la phase de stabilité en 2020, a invité les Etats membres à mettre en œuvre les mesures nécessaires et efficaces pour assurer une consolidation budgétaire en 2019. « Ces mesures ont principalement trait à une meilleure mobilisation des recettes, une maîtrise des dépenses courantes et une amélioration de l’efficacité de la dépense publique », note-t-on dans le communiqué.

Croissance du PIB prévue à 6,6% en 2018

Le Conseil des ministres de l’UEMOA s’est également attardé sur la situation économique dans la sous-région. Selon le communiqué, les ministres de l’Union s’attendent à la poursuite de la dynamique favorable de la conjoncture économique, monétaire et financière au troisième trimestre 2018. Quant à la croissance économique de l’année, elle est annoncée en hausse à 6,6%. « Le PIB de l’Union est attendu en hausse de 6,6% en 2018, comme en 2017, en lien principalement avec le dynamisme du secteur des services ainsi que des activités commerciales et industrielles », a noté le Conseil des ministres de l’UEMOA dans son communiqué.

Concernant les prix dans la sous-région, le Conseil a noté une légère accélération des prix qu’il impute au « renchérissement des produits alimentaires ». L’institution sous-régionale a également noté que « les ajustements à la hausse des prix des carburants, en lien avec l’augmentation des cours du baril de pétrole sur les marchés internationaux, ont pesé sur l’orientation haussière de l’inflation », ajoutant qu’en glissement annuel « le taux d’inflation est ressorti à 0,9% au troisième trimestre 2018 après 0,7% le trimestre précédent ».

afrique.latribune.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indonésie

Indonésie : le tsunami a tué au moins 280 personnes et fait plus de 1 000 blessés

Google Lens

Google Lens est capable de reconnaître un milliard de produits