in ,

Inscription Carte Biométrique CEDEAO: Etat des Lieux.

validité de la Cni

Carte Biométrique CEDEAO: La cadence imprimée aux opérations de confections de la carte d’identité biométrique CEDEAO et de la carte d’élécteur oscille entre lenteurs, couacs techniques et insuffisance des commissions.

Dans la région de Diourbel, Touba dans le département de Mbacké, dépasse de loin Bambey et Diourbel pour le nombre d’inscrits depuis le démarrage des isncriptions pour l’obtention de la nouvelle carte biométrique. A la date du 19 Janvier 2017, la région de Diourbel compte environ 120 608 inscrits. Dans la région de Kaolack 60 740 personnes sont déja insrites dans les 25 commissions grâce aux nouvelles stratégies élaborées par les autorités administratives, en accord avec celles politiques pour atteindre leurs objectifs dans les enrôlements. Ziguinchor a enregistré 78 345 électeurs selon une analyse des listes électorales jusqu’à la date du 27 Janvier 2017 dans les trois département que sont Oussouye, Bignona et Ziguinchor. La région de Fatick et loin d’atteindre les 100 000 inscrits. En effet depuis le démarrage de ces inscriptions, la région a enregistré que 73 000 personnes inscrites, un chiffre qui est encore loin de l’objectif fixé. 4 mois aprés le démarrage de la refonte partielle du fichier électoral, la région de Thies compte 154 281 électeurs qui se sont inscrit pour l’obtention de la carte biométirque qui servira également de carte  d’électeur. En ce qui concerne le Fouladou, Kolda, à la date du vendredi 20 Janvier 2017, à  travers les 16 commissions mises en place au niveau des 3 départements, n’a enregistré que 35 299 inscrits, un nombre jugé minime, justifié par la lenteur notée dans les procédures d’établissement de la carte. La région de Kaffrine aprés des lenteurs constatées sur les inscriptions au fichier éléctoral entamées le 10 novembre dernier, magnifie des progrés dans le processus. Du 10 Novembre 2016, au 24 Janvier 2017, 19 695 personnes sont inscrites pour l’obtention de la nouvelle carte biométrique. A Saint-Louis, le département a enregistré à la date du 19 Janvier, 23 400 inscriptions sur les listes électorales. Et en fin dans le Sénégal oriental, la région de Tambacounda, malgré quelque couacs du aux lenteurs au niveau des commissions, les inscriptions sur les fichiers éléctoraux, se poursuivent à pas de géants dans les 4 commissions que compte le département. Le Préfet, a révelé que 14 414 citoyens sont inscrits à la date du 19 Janvier 2017.

Bibi

Posté par Bibi

Université Cheikh Anta DIOP, spécialité GEO des TIC, éditeur au journaluniversitaire.com (JU).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UNICEF recrute un consultant individuel local correcteur

Offre de Stages pour les étudiants à l’UNICEF : modalités et formulaire d’inscription

Réaménagement du calendrier de l'année scolaire 2017 2018

Concours BT comptabilité 2017