in ,

Un Programme international AUF de mobilités pour chercheurs francophones du Sud en Sciences environnementales

Shot of a young scientist using a laptop while conducting research in a laboratory

L’Agence Universitaire de la Francophonie a créé un Programme international de mobilités pour Doctorant.e.s et Post Doctorant.e.s de ses universités membres du Sud. Ce dispositif de réseautage et de coopération entre les laboratoires de recherche de ces universités s’inscrit à la fois dans l’axe 3  »Réseautage et coopération internationale » et dans l’axe 5  »Recherche et valorisation » de sa stratégie quadriennale 2021-2025.

Les principaux objectifs de ce Programme sont de permettre à quelques chercheur.euse.s de poursuivre leurs travaux de recherche dans un autre environnement, d’approfondir leurs connaissances et de collaborer avec d’autres équipes de recherche, mais également de créer de nouvelles coopérations internationales entre laboratoires de recherche au Sud.

L’Appel à candidatures 2021-2022 sur la thématique des sciences environnementales et du développement durable, a permis à une vingtaine de candidat.e.s venant des régions de l’Afrique centrale et Grands Lacs, de l’Afrique de l’Ouest, de l’Océan indien et du Maghreb de bénéficier du soutien de l’AUF pour effectuer leur mobilité de recherche dans des laboratoires de recherche des pays suivants : Roumanie, Togo, Cuba, Argentine, Brésil, Cameroun, Gabon, Congo, depuis décembre 2020.

Liste des laboratoires de recherche des universités qui accueillent des chercheurs dans le cadre de l’Appel 2021-2022

Direction régionale AUFUniversité d’accueil
Afrique centrale et Grands LacsUniversité de Yaoundé 1 – Laboratoire de Biotechnologie végétale et environnement – Cameroun
Afrique centrale et Grands LacsUniversité Omar Bongo – Centre d’Études et de Recherches en Géosciences politiques et Prospective – Gabon
Afrique centrale et Grands LacsUniversité Marien Ngouabi – Laboratoire de Mécanique, Énergétique et Ingénierie de la Chaire UNESCO en sciences de l’ingénieur – Congo
Afrique de l’OuestUniversité de Lomé – Centre de Recherche sur les Changements Climatiques – Togo
Amérique LatineUniversité fédérale de Rio de Janeiro : Groupe d’Économie de l’environnement et du développement durable – Brésil
Amérique LatineUniversité fédérale du Pará – NUMA, Centres d’Études sur l’environnement – Brésil
Amérique LatineUniversité nationale de Tres de Febrero – Grupo AeroMat, Département Sciences et Technologies – Argentine
CaraïbesUniversité Centrale « Marta Abreu » de Las Villas – Institut de biotechnologie végétale – Cuba
Europe centrale et OrientaleUniversité « Dunarea de Jos » de Galati – Faculté des Sciences de l’Environnement – Roumanie
Europe centrale et OrientaleUniversité Technique de Cluj-Napoca – Roumanie

Consultez la liste des bénéficiaire retenus : ici

Quelques témoignages de bénéficiaires du Programme de mobilités AUF Sud-Sud en sciences environnementales

 ZIBANI Abdenour

Doctorant en Sciences Agronomiques spécialité Phytopathologie à l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique d’Algérie en mobilité de recherche doctorale au Laboratoire de Biologie Moléculaire, Centre de Recherche Biologique Jibou (Roumanie).
Supervisé et encadré par Dr. Oana Sicora.

Cette mobilité a été une expérience enrichissante pour moi, aussi bien sur le plan académique que personnel. Sur le plan académique, elle m’a permis d’apprendre toutes les techniques et les étapes de biologie moléculaire qui précèdent le séquençage de l’ADN et l’identification des espèces. Ces connaissances acquises sont indispensables pour l’identification exacte des pathogènes des cultures en vue de prévenir et/ou de contrôler efficacement les maladies qu’ils causent. Par ailleurs, elle a été une occasion pour perfectionner mes connaissances en bio-informatique nécessaires aux analyses phylogénétiques des résultats obtenus et aux études futures. Sur un plan personnel, la mobilité de recherche financée par l’AUF m’a permis d’échanger et de nouer des liens amicaux et professionnels avec des chercheurs de qualité avec qui je souhaite collaborer dans le futur. Par ailleurs, elle m’a permis de découvrir un pays magnifique et un peuple hospitalier dont je garde de très bons souvenirs.

EDJENGTE DOUMO Elvine Paternie

Doctorante en Gestion des Ressources en Eau Sol et Environnement  de l’Université de Ngaoundéré au Cameroun en mobilité au Centre d’Études sur l’Environnement (Brésil) de l’Université Fédérale du Parà-NUMA au Brésil.
Supervisée et encadrée par Professeur GILBERTO de Miranda ROCHA et Professeur NORBERT FENZT.

Cette mobilité m’a permis d’une part d’acquérir une formation dans le domaine de l’environnement à travers des enseignements et des séminaires de formation sur la gestion des ressources naturelles et le développement local ; la gestion, l’utilisation et la durabilité des ressources en eau ; et les fondements épistémiques des politiques et législation environnementales. D’autre part j’ai pu réaliser mes travaux de laboratoire à travers les analyses minéralogiques et géochimiques de mes travaux de thèse avec un matériel de haute technologie dont nous ne disposons pas dans mon université d’origine. Sur un plan  personnel côtoyer des chercheurs dans un environnement culturel différent du mien m’a enrichie.

Un article a d’ailleurs été publié au sujet de ma mobilité de recherche doctorale en sciences environnementales sur le site du Centre d’Études sur l’Environnement de l’Université Fédérale du Parà-NUMA au Brésil

auf.fr

Written by Fama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Magueye DIOP

Espace université n°15 : Classes Préparatoires au Sénégal – les éclairages du coordonnateur Pr Magueye DIOP

comptables/Rectorat UCAD/Secrétaire administration archiviste:bourses de mobilité ERASMUS/entrepreneurial /PSEJ 2020/2021/chauffeur/IST/UCAD/CEGLA 2020

Appel à candidatures pour le recrutement d’un attaché d’administration universitaire