in ,

Classement des universités 2015 : quelle est la meilleure fac du monde ?

Classement des universités 2015 : Quelle est la meilleure université de France et du monde ? Selon le classement de Shanghai publié ce samedi, c’est Harvard qui arrive sur la première marche du podium. Consultez nos différents classements des universités pour savoir si votre fac fait partie des meilleures.

Classement des universités 2015

[Mis à jour le 18 août 2015 à 16h11] Les inscriptions post-bac sont terminées, la plupart des élèves ont déjà choisi leur université. Mais ont-ils fait le bon choix ? Chaque année, plusieurs classements permettent de déterminer le niveau des facs françaises. Particulièrement scruté, le classement mondial de Shanghai a été publié ce samedi. Et c’est l’université d’Harvard qui est cette année encore placée en tête, comme depuis la création de ce classement en 2003. Pour trouver un établissement français, il faut descendre jusqu’à la 36e place, occupée par l’université Pierre et Marie Curie, Paris 6. Elle est la meilleure fac de France suivie par l’université Paris Sud. Pour connaître l’ensemble du classement, visualisez le diaporama ci-dessous.

Le classement de Shanghai n’est pas le seul palmarès qui peut être consulté pour connaître le niveau d’une université. Le classement mondial des universités QS, également très respecté, est lui attendu à la rentrée. Dans ces palmarès internationaux, les établissements français sont souvent loin derrière les américains et les britanniques qui occupent une large partie du tableau. En France, le ministère de l’Enseignement supérieur rend public deux types d’indicateurs : le taux de réussiteet le taux d’insertion professionnelle. Bien que les chiffres diffusés en 2015 concernent la session 2013, ils permettent d’obtenir une photographie des universités françaises.

Le classement mondial de Shanghai (ARWU)

Le classement académique des universités mondiales (ARWU) est publié par l’Université de Jiao Tong de Shanghai en Chine. Depuis sa création en 2003, c’est toujours l’Université d’Harvard qui a toujours occupé la première place. L’Université de Stanford et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) ne sont en général pas loin derrière.

Les universités sont classées selon six critères : le nombre de prix Nobel et médailles Fields parmi les anciens élèves et parmi les professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline, le nombre de publications dans les revues scientifiques Nature et Science, le nombre de chercheurs répertoriés dans le Science Citation Index-Expended (SCIE) et le Social Science Citation Index (SSCI) et la performance moyenne des professeurs.

En 2015, c’est encore l’université d’Harvard qui a atteint la première marche du podium, suivie par Stanford et le Massachusetts Institute of Technology. Le premier établissement européen, Cambridge, est classé à la 5e place. La France n’arrive pas à placer d’université dans ce palmarès avant la 36e place et l’université Pierre et Marie Curie (Paris 6). Suivent ensuite l’université Paris-Sud à la 41e place et l’Ecole normale supérieure de Paris à la 72e.

Les 10 meilleures universités du monde en 2015 :

RangEtablissement
1Université d’Harvard
2Université Stanford
3Massachusetts Institute of Technology
4Berkeley
5Université de Cambridge
6Université de Princeton
7California Institute of Technology
8Université Columbia
9Université de Chicago
10Oxford

Le rang des universités françaises en 2015 :

RangEtablissement
36Université Pierre et Marie Curie (Paris 6)
41Université Paris-Sud
72Ecole normale supérieure (Paris)
87Université de Strasbourg
101-150Aix-Marseille Université
Université Paris Diderot (Paris 7)
151-200Université Joseph Fourier (Grenoble 1)
Université Paris Descartes

Le rang des universités françaises en 2014 :

RangEtablissement
35Université Pierre et Marie Curie (UPMC)
42Université Paris-Sud
67Ecole normale supérieure-Paris
95Université de Strasbourg
Entre 101 et 150Université Aix-Marseille
Université Joseph Fourier (Grenoble 1)
Université Paris Diderot-Paris 7

Les universités en tête du classement mondial les années précédentes :

AnnéeEtablissement le mieux classé
2014Université d’Harvard
2013Université d’Harvard
2012Université d’Harvard
2011Université d’Harvard
2010Université d’Harvard

Le classement mondial des universités QS

Le classement mondial des universités QS (QS World University Rankings) est publié chaque année par Quacquarelli Symonds, une société britannique qui revendique le plus grand réseau mondial d’information et de conseil sur l’éducation supérieure et le parcours professionnel. Le Massachusetts Institute of Technology et l’Université de Cambridge se disputent la tête du classement.

Ce classement se base sur six critères pondérés : la réputation académique (40%), la réputation auprès des recruteurs (10%), le ratio enseignants-étudiants (20%), le nombre de citations par enseignant-chercheur (20%), le ratio d’enseignants internationaux  (5%) et celui d’étudiants internationaux (5%).

Le rang des universités françaises dans le classement 2014 :

RangEtablissement
24Ecole normale supérieure
35Ecole polytechnique
115Université Pierre et Marie Curie
179Ecole normale supérieure de Lyon
209Université Paris-Sud

Les universités en tête du classement mondial les années précédentes :

AnnéeEtablissement le mieux classé
2014Massachusetts Institute of Technology
2013Massachusetts Institute of Technology
2012Massachusetts Institute of Technology
2011Université de Cambridge
2010Université de Cambridge

Le classement mondial du Center for World University Rankings (CWUR)

Le classement du Center for World University Rankings (CWUR) est publié depuis 2012 par la King Abdulaziz University de Jeddah, en Arabie Saoudite. Il rassemble les 1 000 meilleures universités du monde selon huit critères tels que le nombre de distinctions remportés par les étudiants, le nombre d’anciens étudiants ayant des postes de directeur ou l’importance des publications.

En 2015, la tête du classement est encore occupée par des universités américaines. L’université d’Harvard est classée première (depuis 2012), suivie de Stanford et du Massachusetts Insitute of Technology. C’est ensuite des établissements britanniques qui compètent le top 5 : l’université de Cambridge et celle d’Oxford. La première université française du classement mondial est Polytechnique à la 36e place, suivie de l’Ecole normale supérieure à la 37e.

Les 10 premières universités du classement 2015 :

RangEtablissementPays
1Harvard UniversityEtats-Unis
2Stanford UniversityEtats-Unis
3Massachusetts Institute of TechnologyEtats-Unis
4University of CambridgeRoyaume-Uni
5University of OxfordRoyaume-Uni
6Columbia UniversityEtats-Unis
7University of California, BerkeleyEtats-Unis
8University of ChicagoEtats-Unis
9Princeton UniversityEtats-Unis
10Cornell UniversityEtats-Unis

Le rang des universités françaises dans le classement 2015 :

RangEtablissement
36Ecole Polytechnique
37Ecole normale supérieure – Paris
58Université Paris-Sud
63Univeristé Pierre et Marie Curie
104Mines Paris Tech

Les universités en tête du classement mondial les années précédentes :

AnnéeEtablissement le mieux classé
2015Harvard University
2014Harvard University
2013Harvard University
2012Harvard University

 

Le classement des universités selon le taux de réussite (ministère de l’Enseignement supérieur)

La meilleure université pour décrocher sa licence est l’université d’Angers ! Le ministère de l’Enseignement supérieur a rendu public les chiffres de réussite des étudiants dans les universités françaises sur la session 2013. On y apprend notamment que seulement 26,5% des étudiants inscrits en 2009-2010 ont obtenu leur diplôme trois ans plus tard, un chiffre en baisse par rapport à la session 2012 (27,2%). Le taux de réussite peut donc être un critère important à prendre en compte au moment de son inscription dans une université. Et c’est donc l’université d’Angers qui arrive en tête de notre classement suivie par l’université de La Rochelle puis celle de Chambéry.

EtablissementTaux de réussite
en trois ans observé (en %)
Taux simulé (en %)Valeur ajoutée
(en points)
UNIVERSITE ANGERS58,745,413,3
UNIVERSITE LA ROCHELLE53,14112,2
UNIVERSITE CHAMBERY54,643,311,3
UNIVERSITE CLERMONT FERRAND 146,835,811
UNIVERSITE LYON 256,946,410,5
UNIVERSITE PAU52,242,110
UNIVERSITE EVRY VAL D ESSONNE44,834,810
UNIVERSITE BRETAGNE SUD54,945,29,7
UNIVERSITE PERPIGNAN47,238,19,1
CUFR NORD EST MIDI PYRENEES52,744,18,5

Ce classement est basé sur la valeur ajoutée de chaque université calculée par le ministère de l’Enseignement supérieure. La valeur ajoutée correspond à l’écart entre le taux de réussite constaté et le taux simulé. Ce dernier présente la réussite attendue de l’université au vu du niveau national et du profil des étudiants (sexe, origine socioprofessionnelle, série du baccalauréat, âge et ancienneté d’obtention, groupe disciplinaire d’inscription en L1). “La valeur ajoutée permet de situer une université par rapport à la moyenne nationale, une fois pris en compte les effets de structure”, explique le ministère. Pour ne pas biaiser les résultats, les chiffres choisis sont ceux qui concernent les étudiants ayant réalisé leur trois années d’étude dans la même université.

Si l’on prend en compte uniquement le taux de réussite observé, le classement est légèrement chamboulé. Dans ce cas, l’université d’Angers reste en tête mais c’est l’université Lyon 2 qui occupe la deuxième place sur le podium. Elle est suivie par l’université Grenoble 3 (qui n’affiche pourtant une valeur ajoutée que 3,3 points), l’université Bretagne sud et l’université de Chambéry.

Selon les chiffres publiés l’année dernière par le ministère, 27,2% des étudiants inscrits en L1 en 2008-2009 obtenaient leur licence trois ans plus tard. C’était alors les femmes qui réussissaient le mieux avec un taux de réussite de 30,6% soit 8,9 points de plus que les hommes.  De la même façon, les élèves issus de familles très favorisées avaient plus de chances de décrocher leur licence (32,1%) que ceux issus de familles défavorisées (20,9%).

Sur la période 2008-2012, l’université Clermont Ferrand 1 arrivait en tête avec la plus forte valeur ajoutée soit 18,7. Elle était suivie par l’université d’Angers puis celles de La Rochelle, Lyon 2 et l’université Nord-Est Midi-Pyrénées.

EtablissementTaux de réussite
en trois ans observé 
Taux simulé Valeurs ajoutée
(en points)
UNIVERSITE CLERMONT FERRAND 158,30%39,60%18,7
UNIVERSITE ANGERS61,40%46,20%15,2
UNIVERSITE LA ROCHELLE56,50%41,80%14,7
UNIVERSITE LYON 258,10%44,70%13,4
CUFR NORD-EST MIDI-PYRENEES56,80%44,70%12

Vous pouvez également retrouver notre classement des universités pour la période 2007-2010.

Le classement des universités selon le taux d’insertion (ministère de l’Enseignement supérieur)

Le ministère de l’Enseignement supérieur a aussi publié en février 2015 des indicateurs sur la situation professionnelle des étudiants diplômés en 2011. Les taux d’insertion étaient alors de 90% pour les masters et 92% pour les licences professionnelles, 30 mois après l’obtention du diplôme. Les chiffres communiqués permettent d’établir un classement par filières des universités qui offrent aux étudiants les meilleures chances de trouver un emploi à l’issue de leur formation. Bien que beaucoup d’établissements affichent un taux d’insertion supérieur à 90%, l’Université Lyon 2 se distingue avec ses 100% dans les filières Sciences, Technologie et Santé.

UniversitéTaux d’insertion professionnelle
des masters
Filières Droit, Economie et Gestion
BRETAGNE-SUD96%
LORRAINE
AMIENS-PICARDIE95%
RENNES 2-HAUTE-BRETAGNE
SAINT-ETIENNE-JEAN-MONNET
CLERMONT-FERRAND 1
MULHOUSE
ORLEANS
PAU94%
BESANCON
PERPIGNAN
PARIS 1 SORBONNE
Moyenne nationale91%
Filières Lettres, Langues et Arts
CERGY-PONTOISE94%
ROUEN
SAINT-ETIENNE-JEAN-MONNET
PARIS 393%
DIJON
PARIS 792%
Moyenne nationale87%
Filière Sciences humaines et sociales
TOULOUSE 397%
AMIENS-PICARDIE96%
CERGY-PONTOISE
PARIS 493%
PARIS 7
Moyenne nationale88%
Filières Sciences, Technologies et Santé
LYON 2100%
TOULOUSE 198%
LE MANS-MAINE96%
Moyenne nationale90%

Ces chiffres du ministère portent sur les diplômés 2011 de master. A été pris en compte la situation professionnelle des anciens étudiants 30 mois après l’obtention du diplôme s’ils n’ont pas poursuivi ou repris leurs études dans les deux ans.

http://www.linternaute.com

3 Comments

Leave a Reply
  1. Ces statistiques montrent bien la grande différence qu’il y a entre le système éducatif français et celui des Anglais. Cela renvoi à dire que le modèle anglais reste meilleur que les autres ; une façon également de dire aux autorités, chargés de l’enseignement en général, de mettre en place des politiques adéquats afin de rendre plus performant notre système éducatif. L’heure de la pratique a sonné depuis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Doudou Ndiaye Coumba Rose s’en est allé

Meurtre de l’étudiant Bassirou Faye: un certain Mouhamed Boughaleb présumé coupable