in ,

CNEUF, une initiative de l’AUF qui vient répondre à la grande question de l’employabilité des étudiants

CNEUF/CNEUF-VIDEO

Prétexte ne pouvait être mieux trouvé par l’Agence Universitaire de la Francophonie(AUF) que cette journée internationale de la francophonie pour procéder à l’inauguration de son Campus du Nouvel Espace Universitaire Francophone (CNEUF) de Dakar.

Sous le parrainage et la présence effective du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), M. Mary Teuw NIANE, cette cérémonie a été l’occasion pour  l’AUF de procéder à la présentation du CNEUF qui se veut selon les autorités de ladite agence, une initiative devant permettre de répondre à la question hautement importante de l’employabilité au niveau de l’enseignement en général et celui du supérieur en particulier.

En effet, selon M. Jemaiel Ben BRAHIM, Directeur régional Afrique de l’Ouest de l’Agence Universitaire de la Francophonie, le Campus Numérique Francophone de Dakar, crée en 1991, devient le premier Campus du Nouvel Espace Universitaire Francophone (CNEUF), tiers lieu social, académique et entrepreneurial, avec de nouvelles activités et services, et restructuré en espace ouverts favorisant des échanges et des partenariats entre le monde universitaire (étudiants, diplômés, enseignants, chercheurs) et le monde socio-économique.

Hébergeant l’AUF au sein de l’établissement dont il est à la tête aujourd’hui, M. Ibrahima THIOUB, Recteur de l’Ucad n’a pas manqué d’adhérer à l’objectif que s’est fixé le Campus du Nouvel Espace Numérique Francophone (CNEUF). Pour M. Thioub, la mise en place de ce campus par l’AUF vient poser une pierre à l’édifice des réformes entamées au niveau de l’enseignement supérieur, au sein de l’Ucad notamment, qui est celui de se départir de l’économie d’extraction pour tendre vers l’économie du savoir.  En effet, selon le Recteur de l’Ucad, le Numérique est la solution idoine pour atteindre cet idéal, ainsi que la réponse à la problématique qui existe dans la course entre la démographie de nos sociétés et le déficit de nos infrastructures.

Une idée largement épousée aussi par le Ministre Mary Teuw NIANE. En effet, pour celui qui a été derrière ces réformes au niveau de l’enseignement supérieur, le CNEUF est en réalité la concrétisation de l’un des plus grands défis visés par les politiques mises en place par son département qui est celui d’apporter une réponse à la question de l’employabilité au sein de nos universités. A l’image de la mise en place de l‘Université Virtuelle du Sénégal (UVS), le CNEUF peut être également selon M. Niane, des espaces qui doivent permettre aux étudiants de pouvoir être opérationnels et d’intégrer nos entreprises à la fin de leur formation. Mais et surtout d’avoir les capacités à créer leur propre entreprise afin de trouver un emploi pour eux ainsi que pour les autres.

C’est sur ces mots que cette cérémonie a pris fin avant de se poursuivre par une visite des locaux du CNEUF avec la présentation de différents projets de jeunes étudiants venus de l’Ucad, de l’UGB ainsi que des autres universités du pays.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recrutement d'un maintenancier

Recrutement de plusieurs profils par le ministère de la formation professionnelle

CNEUF/CNEUF-VIDEO

CNEUF-VIDEO: Interview de M. Michel Namar sur le Campus du Nouvel Espace Universitaire Francophone de Dakar