in

Le conseil de l’Université Kwame Nkrumah dissout

conseil de l'Université Kwame Nkrumah

Le conseil de l’université a été dissout après les émeutes du Jamboree.

Le gouvernement ghanéen a dissous le conseil d’administration de l’Université Kwame Nkrumah de science et technologie (KNUST) suite aux violentes manifestations de lundi.

Un comité intérimaire de sept membres a été nommé pour gérer les affaires courantes. Il est également chargé de rouvrir l’université dans les 14 jours pour permettre la reprise des cours.

Les troubles ont commencé à l’Université Kwame Nkrumah, qui se trouve dans la deuxième plus grande ville du Ghana, Kumasi, vendredi soir.

Onze étudiants ont été arrêtés par la police après avoir participé à leur fête habituelle de fin de semaine, connue sous le nom de jamboree, que les autorités universitaires avaient récemment interdite.

Les manifestations pacifiques prévues lundi ont dégénéré, ce qui a entraîné la fermeture indéfinie de l’université mardi.

Le comité intérimaire a trois mois pour gérer les affaires de KNUST et les ramener à la normale.

Le recteur de l’université a été licencié, mais les autorités disent qu’il restera en fonction jusqu’à ce que le comité intérimaire prenne une décision finale.

bbc.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

femmes journalistes

Afrique : 200 femmes journalistes se penchent sur les migrations africaines

secteur agricole/Agri Tech 2018/Agriculture africaine/agro-technologie en Afrique

L’Afrique a besoin de ses jeunes pour moderniser son secteur agricole