in ,

La coordination des étudiants du privé menace et demande une audience au Président

Coordination des étudiants du privé

Le journal universitaire partage avec vous les propos de la coordination des étudiants du privé qui menace et réclame une audience au Président

« L’enseignement supérieur privé boite et notre avenir à nous les étudiants orientés par l’Etat dans le privé est sacrifié, piétiné et hypothéqué ».

C’est en ces termes que les étudiants de la coordination nationale des étudiants orientés dans les universités privées (CEOUP) ont entamé leur point de presse au siège de l’ONG Amnesty International.

Ces étudiants affirment que le non engagement de l’Etat du Sénégal à solder la somme totale qu’il doit aux instituts privés a fini par rendre malade et dévaloriser l’enseignement supérieur privé qui devrait servir comme levier et socle de développement du pays.

Leur porte-parole du jour, Zakaria Niasse poursuit pour dire que le privé génère beaucoup de problèmes et défaillances dont :

  • Des factures impayées de frais de scolarité,
  • La non révision des dates d’examen vu le retard accusé,
  • La rétention de la licence après trois ans de formation dans les filières de santé,
  • Le non suivi de la formation,
  • Le taux insignifiant de sélection des étudiants en Master,
  • La non prise en charge médicale,
  • Le retard des paiements des allocations,
  • La non modernisation de la régie de paiement,
  • La discrimination faite par rapport à l’octroie des bourses,
  • Le non accès à une documentation et une restauration.

Vu toutes ces difficultés pour un enseignement de qualité, la coordination des étudiants orientés dans les universités privées considère leurs instituts comme des dépotoirs et condamne fermement le fait que le chef de l’Etat ait reçu tous les étudiants du Sénégal excepté ceux du privé.

Ce faisant, ils exigent une audience avec le président de la république pour échanger et trouver des solutions. Si non, les étudiants disent « se mobiliser comme un seul homme pour que les autorités mettent un terme à cette situation ». Ils comptent également dérouler un programme de manifestation avec l’organisation d’une marche, d’un sit-in et d’une campagne de sensibilisation avec toutes les forces vives de la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

importations de riz/Record historique de production de riz en Afrique

L’Afrique dépense 6 milliards d’euros par an pour ses importations de riz

Grève illimitée des étudiants reconduite à l'UGBL

UGB : la ’’grève illimitée’’des étudiants reconduite