in

Google Docs accueille enfin un correcteur de grammaire pour éviter les vilaines fautes

correcteur de grammaire

Google Docs se dote aujourd’hui d’un correcteur grammatical plus abouti et intelligent. L’application se contentait jusqu’ici de signaler les fautes d’orthographe.

Extrait de La Dictée du Diable

Google Docs est un excellent outil de traitement de texte qui permet à différentes personnes de consulter et/ou modifier en même temps un texte. Et comme nous sommes tous humains, il est possible que l’auteur de ce dernier ait écrit quelque part « pugacité » au lieu de « pugnacité ».

Pour ce genre d’erreurs, souvent dues à une faute de frappe, il n’est pas rare de voir Google Docs souligner en rouge le terme concerné pour signaler qu’il faut s’empresser d’y apporter une rectification. Il s’agit là du correcteur orthographique classique que l’on a tous connu avec Microsoft Word ou d’autres logiciels similaires : le mot est mal écrit, le logiciel le détecte et vous en informe.

La tâche se révèle plus complexe dès lors que le texte est parfaitement écrit d’un point de vue purement orthographique, mais qu’il comporte une erreur grammaticale, comme dans les exemples suivants :

  • Il c’est trompé de porte (il s’est surtout trompé de lettre)
  • Elle a pu mangé toute son assiette (elle a d’ailleurs aussi pu manger l’infinitif)
  • Si tu apprenais l’espagnol, je pourrai partir avec toi au Guatemala (et je pourrais faire escale au conditionnel)

Pour ces erreurs plus difficiles à voir pour une machine, Docs va se doter d’un correcteur grammatical — les équipes de Google préfèrent évidemment parler d’intelligence artificielle. Dans un post de blog, on apprend que celui-ci sera capable de maîtriser des règles linguistiques plus complexes, seulement en anglais pour l’instant.

 

Dans la langue de Shakespeare, Google Docs promet par exemple d’être en mesure de mieux utiliser les articles indéfinis et, chose plus sophistiquée, de mieux saisir la construction d’une proposition subordonnée.

L’outil de traitement de texte va ainsi analyser le document et suggérer des modifications à chaque fois qu’il le jugera nécessaire. À l’utilisateur ensuite d’appliquer la transformation ou de l’ignorer. Le correcteur grammatical est d’ores et déjà disponible pour les membres du programme « Early Adopter » sur G Suite.

On se doute que cet outil devra sans doute prendre un peu plus de temps pour maîtriser la langue française et toutes les gymnastiques grammaticales qu’elle comporte. Google est bien décidé à améliorer bon nombre de ses services. On se rappelle notamment de la grosse refonte de Gmail très récemment.

frandroid.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BAC et au BFEM 2018 /bac/Fraudes au Bac/Baccalauréat 2017 au Sénégal

Baccalauréat 2018 : Voici toutes les statistiques des résultats, la grande percée des filles

admis au baccalauréat

Côte d’Ivoire: 46,09% d’admis au baccalauréat 2018