in

Crise alimentaire : Plus de 380 000 personnes menacées de famine d’ici juin 2019

Crise alimentaire

385 000 personnes vivant dans 42 départements du pays sont menacés de famine d’ici le premier semestre de l’année 2019. L’alerte a été sonnée par le secrétaire exécutif du conseil national de sécurité alimentaire, Jean Pierre Senghor, qui précise que les départements de Matam, Rénérou et Kanel seront les plus touchés à la crise si rien n’est fait.

«La situation projetée en juin, juillet et aout nous montre qu’il y a trois départements dans le pays qui sont projetés en crise. Ce sont les trois départements de la région de Matam à savoir : Matam, Ranérou e Kanel et c’est pratiquement le département qui reviennent chaque année», déclare le exécutif du conseil national de sécurité alimentaire.

Jean Pierre Senghor prévient que : « Si rien n’est fait, ces populations vivant dans ces trois départements entreront en crise à partir du mois de juin 2019 ».

En marge du Conseil harmonisé semestriel, l’autorité nationale de sécurité alimentaire souligne que : «Lorsqu’on pend l’ensemble du pays, l’analyse des chiffres montre qu’en réalité qu’au-delà des trois départements-là, il y a dans les 42 départements à peu 385 00000 personnes qui peuvent se retrouver en phase III, c’est-à-dire en phase crise».

 

pressafrik.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Première Guerre mondiale

Il y a 100 ans prenait fin la Première Guerre mondiale

concours de CFJ

Concours CFJ 2018 : Des cours préparatoires sont disponibles