in

Découverte de pétrole et de gaz au Sénégal : Quelle stratégie pour une utilisation à bon escient des revenus tirés de ces ressources extractives ?

Découverte de pétrole et de gaz au Sénégal/Cnuced/réserves de pétrole et de gaz

Le 12 juin 2018, s’est tenue au Centre International de conférence Abdou Diouf une concertation sur la gestion du pétrole et du gaz. Celle-ci est importante dans la mesure où elle permet de recueillir les avis des membres de la nation sur une question hautement importante. La rencontre traduit l’idée d’une politique inclusive. Cette contribution entre dans ce cadre et constitue en un sens ma manière de participer à cet échange.

Cette découverte est source d’espoir pour la génération actuelle et la génération future. La pratique d’une bonne gestion des richesses serait très importante sur le plan économique et social. Toutefois, le pétrole et le gaz sont des ressources naturelles épuisables. L’estimation de leurs stocks est incertaine et cet avenir n’est  pas facile à dater.

Quel serait alors l’avenir de l’économie Sénégalaise si une fois les gisements s’épuisent? L’échéance de cet épuisement étant inconnue, mieux vaut dès maintenant, prendre des décisions stratégiques permettant d’utiliser de manière efficace et efficiente les ressources. Il faudrait alors prendre en compte les dix recommandations suivantes :

  • Pensez à allouer efficacement les quantités des ressources entre les différentes périodes futures, de manière à maximiser l’utilité tirée de l’extraction et de la consommation de ces ressources ;
  • Pensez à diversifier l’économie du pays pour éviter les éventuels chocs exogènes (par exemple la baisse du cours du baril de pétrole) ;
  • Pensez à la redistribution des richesses non pas par des transferts directs (par exemple, l’augmentation des salaires des députés, etc.) mais plutôt en les réinjectant dans des activités productives;
  • Pensez surtout aux générations futures (on parle d’altruisme intergénérationnel) en investissant dans l’éducation, la formation, la santé et la recherche pour développer le capital humain ;
  • Pensez à investir dans les infrastructures pour développer le commerce ;
  • Pensez à développer le secteur agricole en créant des industries ;

En résumé, il faut tout simplement pensez aux potentielles innovations.

Étant donné que les ressources en question sont non renouvelables, leur épuisement diminuera à terme l’espace budgétaire.

  • Le Gouvernement doit y penser lorsqu’il détermine l’orientation de leur politique budgétaire.
  • Pensez à évaluer les deux coûts:
    • le coût d’extraction
    • le coût d’usage ou la rente d’épuisement
  • Pensez à bien évaluer la valeur des réserves prouvées et celles probables
  • Pour enfin évaluer la rentabilité et les avantages susceptibles d’être tirés  de l’exploitation des ressources extractives découvertes

Nous terminons notre contribution en faisant référence au modèle et à la règle de Hartwick (1977). Ce dernier a montré qu’en appliquant une règle simple -investir toute la rente des ressources dans d’autres actifs -, on obtiendra un développement durable avec des ressources épuisables. Toutefois, l’application de cette règle de Hartwick nécessite une politique budgétaire saine et une bonne gestion des investissements publics.

 

Téléchargez l’article Découverte de pétrole et de gaz au Sénégal

Mouhamadou Lamine Ndimblane

[email protected]

Géomaticien

Étudiant-chercheur en économie de l’environnement et des ressources naturelles

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BAD/développement par les startups/AfricInvest/start-up/start-up africaines/Concours d'innovation numérique/Euromena Awards lance le concours des startups africaines/20 starups africaines récompensées par la Banque Mondiale/Top 10 des pays africains

La BAD lance un programme qui mise sur la prochaine génération d’innovateurs africains du numérique

cartes destinées aux élèves

GEOMATICA : Présentation du premier lot de cartes destinées aux élèves et au grand public par le Dr Labaly Touré