in

BAD: Vers une augmentation de capital pour accompagner le développement en Afrique

développement en Afrique

A l’occasion de la publication des chiffres officiels de l’année 2017, la Banque Africaine de Développement (BAD) a assuré avoir octroyé des prêts à hauteur de 5,23 milliards de dollars pour le continent, un record pour cette institution financière qui envisage une nouvelle augmentation de capital pour accompagner le développement en Afrique.

Les intérêts générés par l’octroi de ces prêts ont engrangé des revenus à hauteur de 655 millions de dollars. Ces chiffres ont été fièrement annoncés la semaine passée par Akinwumi Adesina, le Président de l’Institution financière africaine.

Ce dernier a en outre indiqué qu’il peut rendre la BAD plus rentable pour ses actionnaires tout en poursuivant sa stratégie visant à apporter le maximum de capitaux aux économies d’Afrique.

Afin d’atteindre cet objectif, la BAD a annoncé fin mai vouloir entamer une nouvelle augmentation de capital, la septième depuis la création de l’institution financière africaine basée à Abidjan.

La question a été abordée par les actionnaires en mai dernier à Busan, en Corée du sud, lors des assemblées annuelles de la Banque africaine. L’objectif est de doter l’institution financière de moyens supplémentaires pour répondre aux besoins de développement des pays africains.

Selon des sources bien informées au sein de la BAD, une augmentation de capital permettrait à la Banque africaine de pouvoir octroyer plus de prêts et être ainsi plus rentable tout en permettant aux Etats africains de développer certains secteurs jugés prioritaires.

sahel-intelligence.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résultats définitifs Fastef 2018

UVS : Admission de 6 étudiants de l’UVS au concours de la FASTEF 2018

réviser sur son smartphone

Bac 2018 : trois façons de réviser sur son smartphone