in

Développement et Progrès social : le Sénégal dans le top 10 des pays africains

Le Sénégal figure dans le Top 10 (10e place) des pays africains de l’indice du progrès social publié par l’ONG américaine ‘’The social progress imperative’’, a appris l’APS.

L’ONG a publié récemment la troisième édition de son rapport annuel évaluant le progrès social à travers le monde. L’étude mesure “l’indice du progrès social” de 133 pays dont 36 se trouvent en Afrique.

Dans ce classement des 10 pays africains, Maurice, 36e rang mondial, arrive en tête, suivie de l’Afrique du Sud (63e), du Botswana (65e), de la Tunisie (67e), de la Namibie (75e) , de l’Algérie (85e) , de l’Egypte (89e), du Maroc (91e), du Ghana (94e) et du Sénégal (97e).

Le progrès social est défini ici comme étant “la capacité d’une société à répondre aux besoins humains fondamentaux de ses citoyens, en leur permettant d’améliorer leur qualité de vie et de créer des conditions permettant à l’ensemble des individus d’atteindre leur plein potentiel”.

Pour les auteurs de l’étude, le progrès social d’un pays n’est pas exclusivement dépendant de ses performances économiques, plus précisément de son produit intérieur brut (PIB).

La méthodologie de l’étude s’articule autour de trois axes : la capacité d’une société à satisfaire les besoins de base de ses citoyens (qualité et accès au système de santé, au logement, à la sécurité…), à construire les fondements de leur bien-être sur la durée (en leur donnant accès à l’éducation et à l’information) et à leur donner l’opportunité de s’accomplir.

Les trois premières places du podium sont occupées par la Norvège, la Suède et la Suisse.

jeuneafrique.com

 

What do you think?

71 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Journée portes ouvertes et de retrouvailles des diplômés de l’ISE

Urgent : prolongement des inscriptions pour les nouveaux bacheliers