in , ,

L’éducation et la formation au cœur de la crise et de la reprise

éducation et formation/rayonnement scientifique de l’Afrique
Libyans studying dentistry sit for an exam at Al fatah University in Tripoli June 30, 2011. REUTERS/Louafi Larbi (LIBYA - Tags: POLITICS EDUCATION) - GM1E771011R01

L’OCDE et la Banque Mondiale pointent l’impact de la crise sur la scolarité, et la nécessité de former les travailleurs les plus fragiles.

Partout dans le monde, l’éducation a particulièrement souffert de la pandémie de Covid-19. Les écoles ont été fermées et beaucoup d’enfants coupés des enseignants, faute de matériel pour suivre les cours à distance ou de lieu propice au travail à la maison. Des familles à court d’argent ont parfois envoyé leurs enfants aux champs ou marié leurs adolescentes.

Une génération entière d’écoliers sera affectée, s’inquiète la Banque Mondiale, qui publiait mercredi une mise à jour de son Indice du capital humain (ICH). Celui-ci mesure la contribution de la santé et de l’éducation à la productivité de la prochaine génération d’un pays et tient comptede trois grands critères : la mortalité infantile, la qualité de l’éducation et la santé. Il avait progressé de 5% en dix ans. Mais la crise devrait annuler ces gains.

«Une question capitale aujourd’hui est : comment améliorer les connaissances ?», souligne Roberta Gatti, principal auteur du rapport. Même si l’épidémie ne dure qu’un an, ses conséquences seront durables et l’ensemble des enfants scolarisés aujourd’hui y perdront, s’inquiète-t-elle.

Formations mal ciblées

La formation est un point central de la reprise, complète Laurence Boone, cheffe économiste de l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économiques, qui publiait mercredi ses Perspectives économiques.

Globalement, moins les adultes sont qualifiés et moins ils bénéficient de formations, déplore l’économiste. Par ailleurs, dans de nombreux pays, les chômeurs y ont beaucoup moins accès que les salariés. La France est particulièrement peu efficace dans ce domaine : 60% des adultes parmi les mieux éduqués participent à des formations. Alors que cela concerne seulement 20% des travailleurs au faible niveau d’alphabétisation. Dans un groupe de dix pays parmi les plus avancés, la France arrive en queue de peloton, juste devant l’Italie et la Russie, et largement devancée par les États-Unis et la Grande-Bretagne qui arrivent en tête.

«L’action publique peut faire la différence. Les responsables doivent notamment aider les citoyens à trouver un nouvel emploi et cibler les mesures sur ceux qui ont le plus besoin d’aide». Ils doivent faire preuve de «créativité» pour développer la formation, exhorte Laurence Boone. Le document de l’OCDE propose ainsi «d’imposer une obligation de participation à une formation pour pouvoir bénéficier des subventions en cas de chômage partiel», en incitant financièrement les entreprises ou les travailleurs à le faire.

Outils en ligne

Il faudrait aussi organiser cette formation afin qu’elle soit conciliable «avec un travail à temps partiel ou avec des horaires de travail irréguliers», ce qui sera plus facile «si des sessions de formation individuelles plutôt que collectives sont dispensées, au moyen d’outils en ligne et sur une durée relativement courte«, propose le rapport . Quoi qu’il en soit, il faut «renforcer l’enseignement et la formation professionnelle pour offrir de nouvelles chances aux travailleurs licenciés, peu qualifiés ou ayant subi une réduction de leur temps de travail«, insiste le rapport.

lefigaro.fr

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Esthétique de la parole /Les eaux noires/Etudes Britaniques commonwealth/Appel-FLSH/Reprise des cours à l’Ucad/Colloque International Ceerno Sileymaani Baal/UCAD-Département de Philosophie/Séminaires doctoraux/enquête orale en Histoire/réinscription en thèse/ED-ARCIV/Centre d'Études et de Recherches/Département de philosophie/Mobilité linguistique/Colloque Ceerno Sileymaani Baal/ESTHETIQUE DE LA POLITIQUE/FLSH 2018-2019/recrutement de plusieurs profils à la FLSH/La date limite de dépôt pour la sélection en Master était pour le 9 février au momen/FLSH-licences pro/LARHISA

Appel à contribution en hommage aux Professeurs Mamadou GAYE et Bathie SAMB

Bourse étudiant master/IPMS de l'UCAD/covid-19-ucad/campus social-ucad/coronavirus-Prix étudiant/cours à l’Ucad/Collectif des amicales de l'UCAD/recteur de l’UCAD/assistants enseignants chercheurs/enseignants chercheurs/FLSH/UCAD/revue sénégalaise d'histoire/Personnels administratifs/UCAD/AUF-Coronavirus/UCAD-MESRI/Appel à contributions-ARCIV-UCAD/Enseignants Chercheurs Géologues/Master/DEMANDES D’EQUIVALENCE 2020/2021/autonomie scientifique/CERER-UCAD /COVID-19 /AUF/Communiqué DISI/UCAD/étudiant Saër Kébé/Covid-19-sensibilisation/Covid-19-Universités/comptable matières/UCAD-PAVILLON/restaurant Central/restaurant de l'Université/FST-ISE/La poste/inscription des étudiantsmusicothérapie/administrateur général de la Fondation UCAD/Webinaire Interuniversitaire et Interdisciplinaire/programme CORUD/inscriptions à l’UCAD/Trafic de drogue/CAMES-ANAQSUP-ENSETP/Budget 2020 MESRI/Préinscription en ligne/Colloque-UCAD-FST/Doctorat Honoris Causa/Universités Paris-Ucad-Colloque/UCAD-Amphi de rentrée/Agrégation SJPEG 2019/UCAD-Coud/logements provisoires à l’UCAD/logements provisoires/UCAD-PARIS 8/femmes dans le monde universitaire/revendications du SAES/Concertations sur l’enseignement supérieur/URICA/ETHOS/ Conférence/section Ucad du Saes/Saes/Ucad/Biotechnologie industrielle et alimentaire/IPMS-UCAD/Greening Africa Together/extrants pédagogiques/UCAD-ISE/Admission à l'UCAD /Colloque Femme et patrimoine/UCAD-COUD/mesures du Directeur du Coud/WASCAL/UCAD/Ipms-Ucad/Centre d’accès des données statistiques/enseignant chercheur en automatique /UCAD-Rectorat/Colloque UCAD/IRD/CIRAD/Génocide/Biennale des Mathématiques/Conférence EBAD/Intermédiaires et intermédiations en Afrique/Sciences de gestion/Déguerpissement devant l'UCAD

UCAD : le Coud prêt à accueillir les 19000 étudiants de la première cohorte