in

Grève des enseignants : Les élèves de la banlieue pour la reprise immédiate des cours

élèves de la banlieue/élèves

Les élèves des collèges de la banlieue ont marché pour réclamer la fin de la grève que leurs professeurs observent depuis un bon moment. Ils demandent à chacune des deux parties concernées par les négociations de faire une concession pour éviter que l’année en cours soit invalide.

Les élèves des établissements de Pikine, Seydina Limamou Laye, Joseph Corréa, bref, de la quasi-totalité des collèges et lycées de la banlieue, ont battu le macadam pour manifester leur colère face à la grève persistante observée par les enseignants. Ils étaient des milliers à investir les grandes artères de la banlieue en exprimant haut et fort leur envie de regagner les classes.

Leur porte-parole, Abdourahmane Sow, élève en classe de Terminale, a exposé les craintes nourries par les jeunes apprenants de la banlieue de Dakar au sujet de la grève des enseignants. Pour parer à toute éventualité d’invalidation de l’année scolaire en cours, ils sont montés au créneau. « A ce stade de l’année scolaire, il est temps que nous nous mobilisons pour sonner l’alerte, afin que tout le monde sache que notre unique préoccupation est de reprendre les cours immédiatement », a lancé M. Sow. Il a émis les appréhensions de ces camarades liées au retard noté dans la tenue des compositions auxquelles tiennent les potaches désireux de se présenter aux concours ou ceux qui envisagent de poursuivre leurs études dans les universités étrangères. Même pour ceux qui n’envisagent ni de se présenter à un concours ni d’étudier à l’étranger, Abdourahmane Sow a précisé que les parents ont investi beaucoup d’argent pour assurer la prise en charge des frais liés à leurs études. Si bien qu’il a trouvé impensable que cet investissement puisse être nul. « Nous prions l’Etat de respecter les engagements pris auprès des enseignants, afin que nous puissions reprendre les cours le plus rapidement possible », a-t-il ajouté.

Après avoir épuisé l’itinéraire prévu, les élèves ont été reçus par le préfet de Guédiawaye. Chérif Mouhamadou Moctar Blondin Ndiaye a reçu le mémorandum où sont répertoriés les points qui résument la revendication des élèves. Il a promis de le transmettre aux autorités compétentes.

lesoleil.sn

What do you think?

71 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google Et Facebook

Numérique : Quand Google Et Facebook Forment Etudiants Et Chômeurs

Recrutement d'un responsable en agriculture

Recrutement de caissiers par une Banque de la place