in ,

Sénégal : des migrants retournent à la terre

Émigration en Europe/Centre d’excellence agricole

Après cinq ans passés en Italie comme saisonnier agricole et ouvrier en usine, Pape Samba Diane, 45 ans, revenu au Sénégal. Il dirige aujourd’hui l’association des producteurs de riz de sa localité : “Je croyais pouvoir avoir mieux en Europe”.

Au Sénégal, l’agriculture et ses nouvelles promesses font revenir à la terre certains jeunes migrants issus de l’exode rural comme lui, partis tenter leur chance à la capitale, Dakar, ou sur les dangereuses routes de l’exil vers l’Europe.

Mbaye Touré, lui, a quitté fin 2014 son village de la vallée de Ndederling, à l’est du parc national du delta du Saloum, dans une région qui a longtemps peiné à parvenir à l’autosuffisance alimentaire malgré plusieurs plans de développement.

Debout au milieu d’un champ d’oignons, Mbaye Touré mise désormais sur les revenus du maraîchage. Il a quitté fin 2014 son village de la vallée de Ndederling, à l’est du parc national du delta du Saloum, dans une région qui a longtemps peiné à parvenir à l’autosuffisance alimentaire malgré plusieurs plans de développement.


En Mauritanie, “On nous a trompés, nous sommes restés avec la faim.

 
Et Mbaye Touré se souvient encore avec amertume de son émigration ratée via la route du désert. En Mauritanie, il s’est retrouvé abandonné par les passeurs, sans nourriture. “On nous a trompés, nous sommes restés avec la faim qui nous tenaillait pendant plusieurs jours”.

A Nganda, le premier adjoint au maire, Babacar Mbaye est, lui, revenu au pays en 2013 après huit années passées en Italie. “Dans la commune, 20 à 30 personnes sont de retour sur une centaine qui étaient parties”, dit-il.

L’émigration ne se limite pas à l’Europe, “beaucoup partent pour d’autres pays africains”, précise Babacar Mbaye, tout en soulignant que les départs ont désormais tendance à diminuer.

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Éducation pour tous

Sénégal: “Éducation pour tous”: un tiers des enfants jamais scolarisés

Recrutement de plusieurs profils par une organisation sous régionale

Recrutement d’un assistant achat