in

Les enseignants bissau-guinéens poursuivent la grève

enseignants bissau-guinéens

Le bras de fer se poursuit entre le gouvernement et les syndicats des enseignants en Guinée Bissau.

Les enseignants qui réclament quatre mois d’arriérés de salaires ont à nouveau remis au ministère de l’éducation un préavis de grève de 15 jours à compter du lundi 07 janvier 2019.

Depuis trois mois, les écoles publiques du pays sont fermées.

Le ministre de l’éducation, Camilo Simões Pereira, menace d’avoir recours à la ”réquisition civile” pour la reprise des cours.

Les nombreuses tentatives de négociations initiées par les partenaires sociaux sous les auspices du chef de l’Etat José Mario Vaz n’ont jusque-là pas encore abouti.

Les syndicats des enseignants menacent de s’en prendre à toutes les écoles privées qui refuseraient de se solidariser à leur mouvement.

En 2001, sous le régime Cumba Yala, la Guinée-Bissau avait connu une année blanche pour les mêmes raisons, c’est-à-dire, les arriérés de salaires dus aux enseignants.

bbc.com

Avatar

Written by Fama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Journée de réflexion et d'échanges/sans bourse/Grève de la faim des sortants de la FASTEF/Grève de la faim/Etudiants sortants de la Fastef/Résultats Concours Fastef PC maths et SVT

Sénégal: plus de six mois sans bourse pour les étudiants de la FASTEF

Secrétaire logistique/Sénégal Auto Services/Assistant communication/Assistant RH homme/femme/Recrutement d'un Assistant/direction/Assistants en Suivi-Evaluation/Assistant Ressources Humaines/Recrutement de plusieurs assistantes de direction

Recrutement d’un Assistant Ressources Humaines