in

Maroc : des milliers d’enseignants « contractuels » suspendent leur grève

enseignants à Rabat/enseignants contractuels

Des milliers d’enseignants marocains dits « contractuels » vont reprendre le travail dès lundi, mettant provisoirement fin au mouvement de grève lancé début mars, a annoncé dimanche leur coordination.

Les « contractuels tiennent toujours au statut de fonctionnaire » au sein du ministère de l’Éducation, a toutefois prévenu la « coordination des enseignants contractuels » dans un communiqué relayé par les sites d’information Medias24 et Al-Yaoum 24.

D’après ces mêmes médias, les enseignants ont décidé de suspendre leur grève dès lundi, alors qu’une nouvelle réunion avec le ministère est prévue le 23 avril. Selon ce qu’il en résulte, une nouvelle grève pourrait être lancée le 25 avril, a ajouté la coordination.

Cette annonce intervient au lendemain d’une réunion entre le ministère de l’Education, des syndicats de l’enseignement et des représentants des enseignants grévistes, marquée par un débat « sérieux » et « responsable », selon un communiqué du ministère.

À l’issue de la rencontre, le ministère avait annoncé avoir décidé de « suspendre toutes les mesures administratives et juridiques prises à l’encontre » des enseignants en grève. Les enseignants ont exprimé « leur engagement à reprendre le travail à partir du lundi 15 avril » lors de cette réunion, avait avancé le ministre de l’Éducation.

55 000 enseignants concernés

Face à un mouvement de grève accompagné d’importantes manifestations, ce ministère avait lancé fin mars une procédure de révocation « pour abandon de poste » afin de convaincre les milliers d’enseignants en grève de reprendre le travail.

 

jeuneafrique.com

Avatar

Written by Fama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UGB-Panel/mots d’ordre/étudiants décrètent/coordination des étudiants de Saint-Louis/Grand forum annuel de l’UGB/TERANGA MOVIES AWARDS/étudiants de l'Institut polytechnique/Ugb menace/Bourses-UGB/Rencontre interdisciplinaire/réseau téléphonique interne de l’UGB/ouverture du campus social/Rencontre Mary Teuw Niane et les instances académiques

UGB : les étudiants de l’Institut polytechnique décrètent 96 heures de grève

RESPFECO

Plaidoyer pour une plus grande implication des femmes dans la recherche de la paix