in , ,

Pourquoi des entrepreneurs sénégalais cherchent des partenaires en Russie

entrepreneurs sénégalais

Invités de la Journée économique du Sénégal qui s’est récemment déroulée dans la capitale russe, deux entrepreneurs sénégalais, Issa Barro et Iba Diagne, expliquaient à Sputnik l’objectif de leur déplacement en Russie et leurs attentes quant à une potentielle collaboration avec des partenaires locaux.

Deux hommes d’affaires sénégalais, Issa Barro, président d’une agence de voyage réceptive et d’une dizaines d’hôtels, et Iba Diagne, directeur des relations publiques du Nadji.Bi Group, l’un des principaux fabricants en solutions solaires mobiles et d’autoconsommation, se sont rendus en Russie pour prendre part à la Journée économique du Sénégal qui a récemment eu lieu à Moscou. Comme ils l’ont précisé à Sputnik, pour eux, c’est l’occasion de nouer des contacts avec de potentiels partenaires russes, qualifiés de «formidables» par Iba Diagne, qui a fait ses études en Russie.

«Je serai personnellement heureux de travailler avec les Russes parce que […] je sais qu’est-ce que c’est la capacité technologique de la Russie, des Russes, leur adaptabilité, je sais qu’il sont des partenaires formidables, tout simplement».

Le directeur des relations publiques du Nadji.Bi Group, leader «au Sénégal et même en Afrique de l’Ouest» de la construction de produits solaires à la technologie développée par l’entreprise, restera à Moscou pendant encore deux semaines, après le forum économique, afin de rencontrer de potentiels partenaires russes pour «discuter avec eux».

L’autre interlocuteur de Sputnik, Issa Barro, a quant à lui tiré ses propres conclusions concernant la Russie et ses habitants lors de son dernier passage à l’occasion de la Coupe du Monde qui s’y déroulait cet été.

«J’étais agréablement surpris parce que, de là-bas, tout ce qu’on avait comme appréciations par rapport aux Russes, fermés, etc… C’était le contraire que j’ai trouvé pendant la Coupe du Monde.»

Iba Diagne


© Photo. Ahmed Diop
Iba Diagne

Selon M. Barro, le but principal de son voyage à Moscou avec sa participation à la Journée économique du Sénégal est de rencontrer de potentiels partenaires russes pour ensuite «développer le tourisme entre la Russie et le Sénégal» et «programmer les destinations» du Sénégal à la Russie.

L’interlocuteur de Sputnik a indiqué qu’actuellement le tourisme se «porte bien» dans son pays et que, depuis 2007, il était en hausse de 18% et ce pour plusieurs raisons. D’après lui, le Sénégal présente de nombreux avantages qui pourraient attirer les Russes.

«Au Sénégal, il y a beaucoup d’atouts, d’abord sur le plan politique. C’est l’un des pays les plus stables en Afrique […] à une beauté fantastique […]. On est parmi les cinq pays les plus ensoleillés du monde […]. Nous avons des parcs nationaux, une grande faune, il y a également le réseau routier aujourd’hui, et il est remarquable. Donc l’infrastructure se développe au Sénégal grâce à une bonne politique de l’État.»

sputniknews.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saes alerte /SAES en grève/Revendication des primes par le SAES

Enseignement supérieur: Le Saes alerte sur les leçons non sues de l’Etat

Migration en Afrique-OSC

Migration en Afrique : « Laissez-nous circuler sur notre continent », le cri de cœur des OSC