in

Entretien avec Ibrahima Amar, le Rédacteur en Chef de UGB NEWS

Voulez-vous vous présenter au lecteur du journal universitaire ?

Tout d’abord je remercie le Journal Universitaire pour cet entretien. Je m’appelle Ibrahima Amar, étudiant en licence 3 à l’UFR Civilisation, Religion, Art et Communication (CRAC) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. En même temps, je suis le Rédacteur en Chef de UGB NEWS.

Parlez-nous de UGB NEWS, c’est quoi exactement ?

UGB NEWS est un organe de presse en ligne, créée en mars 2014 par un groupe d’étudiants en communication à l’Université Gaston Berger. UGB NEWS traite de l’actualité au niveau de cette université. Il est pour le moment sur les réseaux sociaux.

Quel est l’historique du projet ?

Lorsque nous étions en deuxième année, nous réfléchissions sur des choses que nous voulions mettre en place. Etant donné que notre formation en communication nous prédispose à nous lancer dans entrepreneuriat, nous avons réfléchi sur beaucoup de secteurs et nous avons constaté un déficit d’animation scientifique dans cette université. Les étudiants ne portaient pas des projets allant dans le sens de l’information et de la production intellectuelle.

Avant, il y avait une revue ‘’Le Campus’’ et aujourd’hui avec le développement de la technologie et du numérique, nous avons pensé qu’il est un impératif de lancer un site d’actualité qui traite des informations de cet temple du savoir.

Pouvez-vous nous donner quelques statistiques sur l’évolution du projet ?

UGB NEWS compte aujourd’hui 12 personnes que sont des rédacteurs, des techniciens et d’autres qui concourent pour l’avancée du projet. Actuellement, nous constatons une progression ; à titre d’exemple, un de nos professeurs nous disait que nous grandissons trop vite car en l’espace d’un an on a eu plus de 7 000 personnes qui nous suivent sur Internet. C’est un score qui réjouit l’équipe, qui nous montre que ce que nous faisons est positif et cela nous encourage à faire plus.

En ce qui concerne les moyens, nous avons consenti beaucoup d’efforts pour l’acquisition de matériels. Du point de vue financier, on a une camera 650 D, un mini phone, un ordinateur et des clés Internet. Sous ce rapport, on peut dire qu’il y a des investissements et y a aussi une avancée significative dans la mesure où les vidéos que nous postons sur YouTube sont vues par au moins 150 personnes. Nous comptons persévérer dans ce sens.

Quelles sont les sources de financement du projet ?

Pour le moment, nous gérons le financement par nous-mêmes, nous cotisons, parfois chacun prend une partie de sa bourse pour pouvoir faire quelque chose. Nous tirons aussi profit des communiqués et publicités que nous publions sur nos pages. Donc avec le site Internet, nous espérons avoir davantage de ressources à travers des publicités.

Quelles sont les contraintes auxquelles vous faites face dans ce projet ?

Le manque de temps est l’une des contraintes majeures car nous cumulons les études et le travail. En effet, l’information c’est à la minute, on est obligé d’en trouver pour l’internaute qui attend et en parallèle il y a des cours programmés. Egalement, l’insuffisance de moyens fait défaut car la structure ne peut pas continuer avec les investissements des étudiants, il faut que ça rapporte quelque chose afin que nous puissions avoir des matériels pour la survie de UGB NEWS. Par ailleurs, on n’a toujours pas reçu nos revenus pour les vidéos que nous postons sur YouTube. Nous allons activer cette piste pour pouvoir assurer la viabilité financière de la structure.

Nous sommes donc confrontés à un déficit financier et matériel mais nous sommes en train d’œuvrer pour transformer ces contraintes en opportunités et continuer à progresser.

Quelles sont les perspectives envisagées pour ce projet ?

Actuellement, notre priorité c’est de lancer le site web de UGB NEWS, parce qu’aujourd’hui il  est important d’avoir un site pour que tout le monde puisse nous retrouver car beaucoup de gens ne sont pas dans les réseaux sociaux. Nous comptons faire des recrutements pour avoir les ressources humaines nécessaires pour assurer le traitement de l’information juste et à temps et aussi avoir des correspondants dans tous les campus universitaires à travers des partenariats avec des organes de presse en ligne comme le Journal Universitaire. Nous souhaitons évoluer dans ce sens.

Avez-vous un appel à lancer ?

Nous disons aux étudiants des universités de se lancer dans entrepreneuriat car l’Etat n’est pas en mesure de trouver un emploi pour chaque étudiant. Donc l’idéal est de réaliser quelque chose en fonction de nos formations et de nos compétences, de mettre en place des structures qui peuvent répondre à un besoin immédiat et futur. Nous devons tous être des acteurs pour le développement du pays. Et nous disons aussi à nos administrateurs, à l’Etat de manière générale, d’aider les étudiants dans l’atteinte de leurs objectifs car même si l’initiative est là, les contraintes pour sa concrétisation sont à côté. Donc, c’est aux autorités de nous accompagner techniquement, matériellement et financièrement, de créer le cadre pour que nous puissions exprimer nos talents.

Le Journal Universitaire remercie et félicite M. Amar ainsi que toute l’équipe de UGB NEWS. Bonne continuation !

 

 

 

Momar Baby

Written by Momar Baby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conférence sur les Migrations Africaines

Parler en public : onze astuces pour vous démarquer du lot