in ,

Environnement : L’Ise engagé dans la lutte contre les déchets plastiques

Environnement

En prélude à la journée mondiale de l’Environnement qui sera célébrée le 5 juin, l’Institut des sciences de l’environnement (Ise) a tenu une semaine d’activités pour sensibiliser les populations sur l’importance de la protection de l’environnement.

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’Environnement prévue ce 5 juin, l’Institut des sciences de l’environnement (Ise) de l’Ucad a organisé une semaine d’activités pour sensibiliser les populations et lutter contre les déchets plastiques. Lors du panel, tenu samedi autour du thème « Lutte contre les déchets ; quel enjeu pour le Sénégal ? », le directeur général de l’Ise, le Pr Bienvenu Sambou, a indiqué que les déchets plastiques sont un véritable problème pour l’environnement. « Le Sénégal est interpellé. Quand vous voyagez, à l’entrée de chaque ville, ce sont les déchets qui vous accueillent, en particulier les déchets plastiques. A la sortie de la ville, ce sont les eux qui vous disent au revoir », ironise-t-il. Pour le directeur de l’Ise, à côté des déchets plastiques visibles, il y a ceux que nous ne voyons pas et qui constituent une menace réelle, à savoir les plastiques qui se retrouvent au fond des océans et qui perturbent les écosystèmes aquatiques. Bienvenu Sambou a souligné que l’environnement est un déterminant de la santé de la population et il faut bien s’en occuper. Ces mêmes spécialistes préviennent que si rien n’est fait, il y aura bientôt plus de pastique que de poissons dans les océans.

Macoumba Diagne, directeur général de Proplast et parrain de la journée, a révélé que le plastique représente 10% des déchets produits et que chaque année, les industries utilisent des milliards de bouteilles en plastique, car cette matière a révolutionné l’industrie. Compte tenu de cela, il a soutenu qu’il faut penser au recyclage de ces déchets plastiques qui continueront d’exister.

En outre, interpellé sur leur implication dans l’élaboration des politiques d’exploitation des ressources naturelles, le directeur de l’Ise a laissé entendre que les scientifiques sont fortement impliqués. « Nous siégeons dans le comité scientifique de la Conférence nationale sur le développement durable. Nous siégeons également à des niveaux élevés. A la Primature, nous participons à toutes les discussions sur ces questions. Je pense que le Sénégal défend bien ses intérêts, même si on peut mieux faire avec des autorités ouvertes à la discussion », a affirmé M. Sambou.

lesoleil.sn

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proximo et Proxicash/Système de paiement des bourses/Audit des bourses d'études/Retard dans le paiement des bourses/Paiement des bourses et des aides

2000 boursiers de »trop’’: Coup de froid entre les Ministères des Finances et de l’Enseignement supérieur

Pagaille devant le palais

Pagaille devant le palais : Les étudiants du Meer condamnés à 15 jours ferme