in , ,

Ericsson Innovation Awards 2018 : Le Sénégal met l’Afrique à l’honneur

Ericsson Innovation

Des étudiants représentant 1444 équipes universitaires issues de 107 pays ont participé au concours “Ericsson Innovation Awards”.

“We dedicate this victory for Africa” (nous dédions cette victoire à l’Afrique), ont déclaré les membres de l’équipe “OwnLabs”, de l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar et de l’Université de Ziguinchor (Senegal), vainqueurs de l’édition 2018 du concours Ericsson Innovation Awards (EIA).

Les Ericsson Innovation Awards (EIA), le concours international annuel qui donne la possibilité aux étudiants du monde entier de développer des idées innovantes en collaboration avec les experts de l’entreprise suédoise, a annoncé son palmarès 2018. C’est un groupe d’étudiants sénégalais de l’Ecole Supérieure Polytechnique – Dakar et de l’Université Assane Seck De Ziguinchor qui ont arraché, haut la main, le premier prix, devant de jeunes étudiants des Etats Unis, de la Chine et de l’Inde.

Les quatre équipes finalistes ont participé à la grande finale de l’EIA 2018 au Musée Nobel de Stockholm, en Suède, le 17 mai 2018. Aligné sur le Dialogue de la Semaine Nobel de cette année, le thème du concours “L’Avenir de la Vérité” a mis les équipes estudiantines participantes au défi de répondre à la question de savoir comment la technologie peut améliorer la manière de trouver, valider et partager la vérité dans un monde connecté.

Des étudiants représentant 1444 équipes universitaires issues de 107 pays étaient en effervescence pour convaincre les jurys de l’originalité de leurs solutions innovantes présentées à ce concours. Les quatre étudiants-développeurs sénégalais (Abdou Khadre, Mouhamadou Moustapha, Thierno Ibrahima, et Serigne mbacke), ont présenté leur projet sous la forme d’une application mobile baptisé OwnLabs.

C’est en fait le nom qu’ils ont attribué à une startup qu’ils ont mis sur pied pour assurer des Travaux Pratiques pour tous et pour remédier ainsi au manque de laboratoires de TP en Afrique. C’est dans ce contexte que ce groupe d’étudiants a créé en 2017 OwnLabs pour tenter de moderniser l’apprentissage scientifique en milieu scolaire.

Ainsi, à travers leur application, ils proposent des laboratoires de physique, de chimie et de biologie dans un environnement de réalité virtuelle via un smartphone. Une sorte d’un “laboratoire de poche” qui a été jugée unique et à la hauteur des attentes d’Ericsson par le jury composé de Mattias Fyrenius, PDG de Nobel Media, Patrick Mesterton, PDG et co-fondateur d’Epicenter Stockholm, une entreprise suédoise spécialisée dans l’innovation numérique, Marina Petrova, professeur à l’Institut royal de technologie KTH, et Anita Frisell, responsable du développement et de l’exécution de la technologie à Ericsson Research.

Idées et initiatives locales

Erik Ekudden, vice-président et directeur de la technologie chez Ericsson, a indiqué que “la plate-forme de réseau mobile est la plate-forme d’innovation la plus importante dans le monde. Elle permet aux idées et initiatives locales d’évoluer rapidement pour occuper une place importante dans le marché mondial. Nous pilotons le leadership technologique dans l’industrie avec un écosystème de partenaires solide, des collaborations universitaires, des startups et des sociétés établies à l’international”. ”Être à la pointe en matière de commercialisation des grandes technologies et des idées commerciales est notre clé. Pour nous, les Ericsson Innovation Awards sont un moyen idéal pour stimuler l’innovation et le leadership avec un défi mondial qui apporte de nouvelles perspectives et une pensée peu orthodoxe dans les processus créatifs ” a-t-il ajouté.

Pour les lauréats sénégalais, c’est déjà un grand bénéfice. En plus du voyage à Stockholm, d’un mentorat de la part d’un expert de la compagnie suédoise, ils repartent avec un prix de 25.000 euros. Selon Ericsson, la simplicité de l’idée de OwnLabs d’aider les jeunes à trouver la vérité à travers la science expérimentale et à atteindre leur plein potentiel a été la motivation derrière la décision du jury. ” L’équipe a réussi à faire vivre la réalité virtuelle à travers un très bon scénario”, a expliqué Curtis Ludwig, responsable de la stratégie de marque employeur chez Ericsson. “Les juges ont été complètement fascinés par leur idée et nous espérons qu’ils pourront avoir un impact durable au Sénégal” a-t-il ajouté.

Les trois autres équipes lauréates récompensés par l’IEA 2018 sont l’américaine “Alfred : Your AI-Powered Personal Information Concierge” de l’Université de Stanford, la chinoise “Open Sesame” de l’université de Tongji et l’indienne TL;DR de l’université technologique de Delhi. Le projet “Alfred”, deuxième prix, propose un assistant personnel basé sur l’Intelligence Artificielle qui rassemble les informations, identifie les préférences et trie les sons. Le troisième, “TLDR”, est une plateforme qui résume et simplifie les contrats d’utilisation afin d’aider les consommateurs à prendre des décisions éclairées. Le quatrième, “Open Sesame”, est une plateforme qui relie et vérifie les commentaires et les notes des clients pour assurer une expérience d’achat plus fiable.

huffpostmaghreb.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

prive

Après les étudiants du public, ceux du privé se font entendre

démarrage des cours/Université du Sine Saloum El-Hâdj Ibrahima NIASS

Ussein : le démarrage des cours prévu en octobre prochain