in , , ,

Integration des Tic dans l’enseignement : L’Ecole supérieure polytechnique étrenne un studio numérique

ESP

L’Ecole supérieure polytechnique (Esp) de l’Ucad vient de poser un jalon de plus dans l’intégration du numérique dans les enseignements avec l’inauguration d’un centre techno-pédagogique.

Le numérique semble se conjuguer au présent à l’Ecole supérieure polytechnique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Le 17 avril 2018, sous la présidence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, cet établissement a étrenné un nouveau centre techno-pédagogique destiné au renforcement de l’éducation numérique dans les enseignements dispensés aux étudiants.

Acquis grâce à un partenariat avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse, ce centre dont le studio est équipé d’outils de dernière génération vise à promouvoir l’intégration du numérique éducatif dans l’enseignement supérieur, a indiqué le ministre à la cérémonie inaugurale.

A travers ce geste, il a estimé que l’Esp s’est inscrite dans la volonté déclinée par le chef de l’Etat, Macky Sall, à savoir « mettre les Technologies de l’information et de communication (Tic) au cœur du développement de l’enseignement supérieur et de la recherche pour améliorer l’accès à l’enseignement supérieur et à l’efficacité du système ». Le centre techno-pédagogique a pour objectif de regrouper, dans un unique espace, un ensemble de ressources humaines compétentes et des ressources matérielles modernes à même d’accompagner les projets d’innovation pédagogique intégrant les Tic, telles que les Mooc (Massive open online course ou Cours en ligne ouvert et massif), la formation en ligne, les classes virtuelles, a déclaré le directeur de l’Esp, Papa Alioune Sarr Ndiaye. Il a profité de l’occasion pour saluer les efforts entrepris par les autorités étatiques dans la promotion du numérique dans le supérieur.

Abondant dans le même sens, le Pr Niane a cité l’exemple de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) qui, selon lui, « a fini de convaincre qu’il n’est pas utopique de miser sur le numérique, que le numérique n’est pas qu’une aventure pédagogique, mais qu’il est à la fois le présent et l’avenir de l’enseignement supérieur en Afrique ». Avec cet outil que vient d’acquérir l’Esp, il a affirmé que l’établissement peut aspirer à produire le premier Mooc 100 % africain à diffuser à partir du continent au bénéfice de l’éducation numérique dans le monde. Le ministre n’a pas manqué de magnifier la coopération établie à ce propos par l’Esp et l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Ces deux établissements font partie du Réseau d’excellence des sciences de l’ingénieur de la Francophonie numérique en Afrique subsaharienne.

lesoleil.sn

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ELE AFRICA/ACADEMY/Ecole d’été CODESRIA – CASB/UEMOA/chef des Services administratifsresponsable Contrôle Audit et Qualité/postes d'enseignants-chercheurs/poste de Contrôleur de gestion/UPA/assistant en combat

Université de Thiès: Appel à candidatures pour le poste de Contrôleur de gestion

lycée technique de Bignona

Bignona : Le lycée technique promeut l’entrepreneuriat agricole