in

Que pensent les étudiants étrangers de la France ?

Étude à l'étranger

Neuf étudiants étrangers sur 10 recommandent la France comme destination d’étude selon l’étude que Campus France a réalisé avec l’institut Kantar Public auprès de 14 245 étudiants étrangers sur l’image et l’attractivité de la France. De quoi redonner du baume au cœur à notre enseignement supérieur après plusieurs enquêtes qui ont démontré cette année sa perte d’influence dans le monde avec une concurrence qui continue de s’intensifier : 47% des étudiants ayant choisi la France déclarent ainsi avoir hésité avec un autre pays (40% en 2011 et 45% en 2013) et d’abord le Canada et le Royaume-Uni, suivis des États-Unis et de l’Allemagne.


Une bonne dynamique

Surtout la dynamique est bonne puisque la France est un pays plus attractif qu’avant pour 64% des étudiants étrangers, devant l’Allemagne, les États-Unis et le Royaume-Uni. Seul le Canada bénéficie d’une attractivité qui progresse davantage (69%). Quant aux critiques elles sont en baisse que ce soit sur le coût de la vie (39% d’insatisfaits contre 53% en 2011 et 47% en 2013), les procédures administratives (46% d’insatisfaits contre 53% en 2011 et 52% en 2013), le coût du logement (44% d’insatisfaits contre. 53% en 2011 et52% en 2013) et enfin la possibilité de travailler en France après ses études (42% d’insatisfaits contre 52% en 2013).

Les principales raisons du choix de la France sont :

− la qualité de la formation : 46% (45% en 2011 et 51% en 2013) ;

− la connaissance de la langue française : 41% (37% en 2011 et 42% en 2013) ;

− l’intérêt culturel : 38% (31% en 2011 et 35% en 2013) ;

− la réputation des établissements ou des enseignants : 34%.

L’image positive de la France auprès des étudiants étrangers est tout d’abord portée par son rayonnement culturel et artistique (94% d’appréciations positives) puis par son histoire prestigieuse et son rayonnement intellectuel et scientifique (tous deux recueillant 90% de citations positives). Suivent l’importance de son rôle diplomatique (83%) et la stabilité et les performances de son économie dont la perception s’est fortement améliorée depuis 2013. En effet, les trois quarts des étudiants interrogés (76%) estiment désormais que la France dispose actuellement d’une économie stable et performante, soit 12 points de plus qu’en 2013.

Le choix de la France reste dicté avant tout par la qualité de la formation, bien que ce critère soit moins important qu’en 2013 (cité par 46% des répondants, soit 5 points de moins que dans la précédente vague du baromètre).

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Madagascar

Madagascar: près de 10 000 fonctionnaires privés de leur salaire de décembre

UVS Prolongation des inscriptions

Le CSA de la FLSH nommé coordonnateur adjoint de l’UVS