in , ,

Faux médicaments : l’Ordre national des pharmaciens exige la fermeture des points de vente illicite

Faux médicaments

Le Syndicat des pharmaciens privés (Sppp) et l’Ordre national des pharmaciens (Onp) sont montés au créneau. Ils demandent à l’Etat de fermer tous les points de vente de médicaments illicites.

Face à la presse, pour commenter le verdict sur l’affaire des faux médicaments de Touba Belel , le Spp et l’Onp ont salué la décision rendue par le tribunal de Diourbel sur cette affaire.Toutefois, ils soulignent qu’ils restent vigilants par rapport à l’exécution de cette décision dans les délais prévus par la loi.

Très déterminés à lutter contre la vente illicite de médicaments, ils demandent à l’Etat de fermer tous les dépôts illégaux de Touba qui constitue la plaque tournante de ce trafic du fait de l’impunité qui y règne.

Il y a un an, deux camions avec une forte cargaison de médicaments falsifiés dont la valeur est estimée à 1.335.000.000 de F Cfa, ont été interceptés par la brigade de gendarmerie de Touba Belel.

Le propriétaire de la marchandise Bara Sylla et le convoyeur Amadou Woury, ont été arrêtés puis jugés. Ils ont écopés respectivement 7 ans et 5 ans de prison et 200 millions Fcfa d’amende

pressafrik.com

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

chef cuisinier/cuisinier expérimenté

CHNPT: recrutement d’un Chef Cuisinier

Firefox 64

Firefox 64 est là et veut vous aider à mieux profiter des onglets et des extensions