in ,

Afrique: trois milliards de dollars aux femmes entrepreneures

femmes entrepreneures

Les femmes entrepreneures en Afrique vont bénéficier d’un appui de trois milliards de dollars sur cinq ans, débloqué par l’institution financière panafricaine, African Guarantee Fund (AGF), a annoncé mercredi son nouveau directeur général, Jules Ngankam.

«Relancer les économies africaines à travers les PME dans la période post Covid et débloquer 3 milliards de dollars de prêts auprès des institutions financières pour les PME africaines dirigés par des femmes, au cours des cinq prochaines années vont constituer mes objectifs clés», a affirmé le directeur camerounais, à l’issue d’une réunion à Abidjan. Il a été nommé le 22 septembre à la tête de cette institution créée pour aider les petites et moyennes entreprises.

Le conseil d’administration de l’African Guarantee Fund (AGF) a approuvé dans ce cadre, le plan de mise en œuvre du programme AFAWA (Affirmative Finance Action for Women in Africa, en anglais), un projet conjoint avec la Banque africaine de développement qui vise à réduire le déficit de financement qui touche les femmes entrepreneures sur le continent noir. L’AGF avait annoncé en juillet, avoir accordé, en une décennie, deux milliards de dollars de financements «autrefois inaccessibles» aux PME dans 40 pays.

Les PME africaines ont généralement du mal à obtenir des crédits bancaires, ou eux-ci sont très onéreux. Ce qui freine leur développement. En garantissant une partie des crédits, AGF facilite donc leur octroi. La nouvelle direction de l’AGF entend «accélérer la transition des PME africaines vers l’économie verte dans la période post Covid et continuer de réduire le gap de financement des PME estimé à 300 milliards de dollars».

AGF avait annoncé en mai un fonds de 2,4 milliards dollars sur deux ans pour financer les PME africaines en difficulté en raison de la pandémie de coronavirus, estimant «entre 20 et 40 milliards de dollars» la perte de leurs chiffres d’affaires en 2020 à cause de la pandémie.

Basée à Lomé et Nairobi, l’AGF est une institution financière non bancaire dont l’objectif est de promouvoir le développement économique, d’accroître les créations d’emplois et de réduire la pauvreté en Afrique en fournissant aux institutions financières des solutions de garantie spécifiquement destinées à soutenir les PME en Afrique.

Les institutions de développement du Danemark (DANIDA) de l’Espagne (AECID), de la France (AFD), de l’Allemagne (KFW), la Banque africaine développement (BAD) en sont les principaux bailleurs.

lefigaro.fr

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Directeur Régional Adjoint/Responsable Régional du programme APPRENDRE/auto-évaluation des universités africaines/Appel à manifestation d’intérêt

AUF: Recrutement d’un Directeur Régional Adjoint

bourses étudiants internationaux/CAPITUM/Institut coréen/mobilité intra-africaine 2020./bourses MAEC- AECID/bourses d’exemption offertes par le Quebec /Université Polytechnique de Madrid/étudiants attributaires d’une bourse/PASET et Rsif/Offre de bourses année académique 2019-2020

Programme de bourses d’étude au Singapour pour étudiants internationaux