in ,

FIDAK 2016 : « le Sénégal est le premier partenaire économique du Maroc… » selon Mme Maafiri

FIDAK 2016 les journées économiques du Maroc

Avec l’une des délégations les plus importantes à la Foire Internationale de Dakar (FIDAK), le Maroc a organisé le lundi 5 décembre ses journées économiques à la salle 4 avril du CICES. C’est aux environs de 15 heures que la manifestation a été entamée sous la présence M. Cheikh Ndiaye, directeur général du Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES), de Mme. Zahra Maafiri, directrice du centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export), du représentant-conseiller de l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, du représentant du directeur de l’Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations (ASPEX) et de M. Daouda Thiam, vice-président de la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD).

Les journées économiques constituent une opportunité pour raffermir davantage les relations d’affaires et renforcer la coopération entre les opérateurs économiques du Maroc et du Sénégal.

Des échanges économiques au beau fixe

Vers la mise en place des écosystèmes industriels

Les relations économiques entre le Maroc et le Sénégal sont dans un très bon état grâce à l’engagement de Maroc Export salué par le directeur du CICES au cours de son allocution. Après l’organisation des assises maroco-sénégalaises, Maroc Export a, d’après M. Cheikh Ndiaye, encore grandement contribué à la signature d’un mémorandum d’entente en 2013 avec l’Office des Foires et Expositions de Casablanca (OFEC), l’ASPEX et le CICES « en vue de la promotion et du développement des relations économiques et commerciales entre le royaume du Maroc et la république du Sénégal ».

Les 24 entreprises marocaines qui prennent part à la FIDAK 2016 ont reçu un accueil chaleureux d’où les remerciements formulés par Mme Zahra Maafiri à l’endroit de toutes les équipes du CICES. La directrice de Maroc Export a, dans son discours, souligné l’excellence et le dynamisme de la coopération bilatérale entre le Maroc et le Sénégal symbolisé par la présence régulière des opérateurs marocains à des événements d’affaires tels que la FIDAK.   La participation de son pays à la FIDAK est déjà un succès à en croire Mme Maafiri avec les 125 rencontres B2B qui ont été organisées entre les entreprises marocaines et sénégalaises pour identifier des opportunités de partenariats.

Le Sénégal représente le « premier partenaire économique du Maroc en Afrique subsaharienne » et la coopération entre ces deux pays a déjà abouti à plusieurs réalisations d’envergure. Cependant, elle gagnerait selon Mme Maafiri à être renforcée et innover à travers la démarche des « écosystèmes industriels » qui a été introduit auprès des partenaires sénégalais en juin dernier lors de la troisième édition des « B2B in Africa ».

Mise en place au Maroc en 2014 dans le cadre du plan national d’accélération industriel, les « écosystèmes industriels » consistent à créer des synergies entre les entreprises opérant dans une même filière de sorte à ce que les entreprises championnes, locomotives tirent dans leur élan de croissance le tissu des toutes petites et moyennes entreprises. L’objectif est de générer plus de valeur ajoutée à tous les niveaux du tissu industriel et de l’économie en général ».

L’idée est comme l’a révélé la directrice de Maroc Export de constituer des « écosystèmes industriels » entre les entreprises sénégalaises et marocaines et partant avec celles de la sous-région ouest-africaine pour la compétitivité des économies du continent au niveau mondial.

Une volonté politique commune

Des accords de partenariat économique

Prenant la parole à son tour, M. Daouda Thiam, le vice-président du CCIAD a tenu à rendre un vibrant hommage à l’ambassadeur du Maroc au Sénégal pour « l’efficacité avec laquelle, comme à l’accoutumée, il a piloté la participation marocaine à cette foire ». La coopération entre le Maroc et le Sénégal est restée forte à travers les années car elle est soutenue par une volonté politique qui a été réitérée à l’occasion de la dernière visite officielle de Sa majesté le Roi du Maroc au Sénégal.

Pendant cet événement, de nombreux accords économiques ont été signés entre les deux pays en vue d’un renforcement des échanges commerciaux. Il a été aussi procédé à la mise en place d’un groupe d’impulsion économique Maroc-Sénégal comprenant des représentants des gouvernements et des secteurs privés respectifs ». En tant qu’acteur phare de la coopération maroco-sénégalaise, le vice-président du CCIAD a mentionné de nombreux accords de coopération et protocole d’accord avec le Maroc dans des secteurs stratégiques pour le développement économique et social du pays à l’instar « du projet de développement de la cité des affaires de l’Afrique de l’Ouest de Dakar, de la pêche maritime et de l’aquaculture, du développement de la filière animale, entre autres ».

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE), le Maroc constitue selon M. Thiam un « partenaire de choix » pour accompagner les actions et stratégies à mettre en place.

La coopération avec le Maroc doit être gagnant-gagnant pour le vice-président du CCIAD dans la mesure où elle permettra pour les entreprises sénégalaises la création de valeur ajoutée, mais également la génération d’emplois locaux pour les jeunes.

La journée économique du Maroc à la FIDAK 2016 a été marquée par la signature d’un mémorandum d’entente entre Maroc Export et le CCIAD.

La signature d'un mémorandum d'entente entre Maroc Export représenté par sa directrice, Mme Zahra Maafiri et la Chambre de Commerce d'Industrie et d'Agriculture de Dakar représenté par son vice-président, M. Daouda Thiam.


La signature d’un mémorandum d’entente entre Maroc Export représenté par sa directrice, Mme Zahra Maafiri et la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Dakar représentée par son vice-président, M. Daouda Thiam.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Alassane

Posté par Alassane

Est un géographe de formation qui s'intéresse aux questions de gouvernance urbaine et de participation citoyenne. Il s'active également au sein du Journal Universitaire où il est à la fois éditeur et reporter pour partager les opportunités et les "bonnes nouvelles" qui émanent des universités et écoles de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Piratage de plus de 87 millions de comptes Dailymotion

Plus de 87 millions d’identifiants de comptes Dailymotion volés

FIDAK 2016 la journée du Sénégal

En visite à la FIDAK, le ministre du commerce salue les efforts des producteurs de riz local