in ,

Bourse de l’excellence : la Fondation BGFIBank accompagne 15 étudiants méritants et engagés !

Fondation BGFIBank

Les 15 étudiantes et étudiants qui se sont distingués pour leur performance académique et leurs projets ambitieux, parmi les 104 dossiers enregistrés, ont reçu la bourse de l’excellence de la Fondation BGFIBank (www.Fondation-BGFIBank.com) tant convoitée. Ces jeunes méritants auront l’occasion d’approfondir leurs connaissances et de préparer leur avenir dans des universités et écoles de renom, en France, en Tunisie, au Maroc, au Gabon, au Sénégal et au Cameroun.

Dotée d’un montant total de près de 50 millions de francs CFA, la “Bourse de l’excellence” de la Fondation BGFIBank concerne les étudiants ayant démontrés des performances académiques d’un niveau élevé et qui promettent un brillant avenir. Elle permet l’accès des étudiants aux cycle master et aux grandes écoles et université de renom, dans les disciplines suivantes : Economie, Finance, Banque, Comptabilité, Gestion, Management, Contrôle de Gestion, Audit, Conseil, Stratégie, Marketing, Commerce international, à travers une prise en charge complète des frais de scolarité. Le programme qui s’adresse aux étudiants originaires des dix pays d’implantation du Groupe BGFIBank en Afrique, vise à promouvoir l’excellence et le goût du dépassement de soi chez les étudiants. “Ce programme répond à notre volonté de participer à la formation de futurs décideurs africains, des secteurs privé et public, dans les domaines d’études spécifiques, et à l’émergence de compétences de qualité pour l’avenir du secteur financier” a souligné le Président de la Fondation BGFIBank, Henri Claude OYIMA, lors du lancement de la campagne d’appel à candidature, le 5 juin 2019.

Les heureux boursiers pour l’années académique 2019-2020, originaires du Gabon (7), de Côte d’Ivoire (4), du Bénin (2), du Congo (1) et du Cameroun (1), ont tous reçu leurs attestations de bourse des mains des Directeurs généraux des filiales du Groupe BGFIBank. Il s’agit de :

N’GOZE ARONDO Aganda Grace Alisson, originaire du Gabon, qui prépare un master en Comptabilité, Contrôle, Audit à l’Institut Supérieur Privé d’Administration des Entreprises de Tunis, en Tunisie

ALLOGO NDONG Olivier Glenn, originaire du Gabon, qui prépare un master en Management à l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et de Management de Casablanca, au Maroc

MOUGHOLA NZOVI Merlane Lynelle, originaire du Gabon, qui prépare un master en Comptabilité à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar, au Sénégal

NDABIKIE MAYOSSA Thierry Ivann, originaire du Gabon, qui prépare un master en Management, Vente et Relation Client à l’Institut Supérieur de Management à Dakar, au Sénégal

MOUGHOMBO MOUGHOMBO Harold B., originaire du Gabon, qui prépare un master en Audit et Contrôle de Gestion à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest à Dakar, au Sénégal

ESSIE Terrence Melvin, originaire du Gabon, qui prépare un master en Audit et Contrôle de Gestion à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest à Dakar, au Sénégal

KENGUE KOUSSOU Salima, originaire du Gabon, qui prépare un master en Banque Finance Assurances à BGFI Business School à Libreville, au Gabon

AKOMAN Emmanuel N’Cho, originaire de Côte d’Ivoire, qui prépare un master en Finance d’entreprise à l’ICN Business School ARTEM à Nancy, en France

YEZOU Ake Jean-François Raphaël, originaire de Côte d’Ivoire, qui prépare un master en Ingénierie économique et financière à la Faculté de sciences économiques de l’Université de Rennes 1, en France

ATTIBA Nanou Doriane Audrey, originaire de Côte d’Ivoire, qui prépare un master en Management à l’EM Lyon Business School à Ecully, en France

KONE Brice Romaric, originaire de Côte d’Ivoire, qui prépare un master en Banque Finance Assurances à CESAG Business School de Dakar, au Sénégal

ANGUILE TCHIGNANGA Séraphine Andilath, originaire du Bénin, qui prépare un master en Comptabilité, Contrôle, Audit à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar, au Sénégal

DEGBE Kivis Mike Mahounan, originaire du Bénin, qui prépare un master en Développement local et Economie des transports à l’Université Polytechnique Hauts de France à Valenciennes, en France.

EKANY Jerry Roméo, originaire du Congo, qui prépare un master Banque Finance Assurances à BGFI Business School à Libreville, au Gabon

CHEMGNE TCHUENKAM Marie Sorelle, originaire du Cameroun, qui prépare un master en Audit et Contrôle de Gestion à l’Université Catholique d’Afrique Centrale à Yaoundé

Distribué par APO Group pour Fondation BGFIBank.

A propos de la Fondation BGFIBank :
Indépendante et privée, la Fondation BGFIBank (www.Fondation-BGFIBank.com) inscrit son action dans la continuité de l’engagement sociétal du Groupe BGFIBank. Créée en 2013, la Fondation accompagne le groupe dans son rôle d’acteur à part entière du développement social dans l’ensemble de ses 10 pays d’implantation en Afrique : Bénin, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Equatoriale, Madagascar, République Démocratique du Congo, Sao Tome & Principe et Sénégal. Elle intervient dans les domaines de l’éducation et de la formation et a pour mission de favoriser l’accès à une éducation de qualité dans des conditions sereines, la transmission des connaissances et l’égalité des chances pour tous, en développant des projets ayant un impact fort et durable sur les populations bénéficiaires. La Fondation BGFIBank encourage la créativité et l’innovation, y compris l’esprit d’entreprise, à tous les niveaux.

 

fr.africanews.com

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Consultant – Projet USAID/Projet Futuro/Education-Kaffrine/enfants subsahariens/Finnfund/Afrique-Education-TICAD/étude sur les variétés du français/sociologie de l'éducation

6 millions d’enfants subsahariens risquent de ne pas recevoir une formation de base (Unesco)

insertion de jeunes ruraux

Un projet de 50 milliards pour l’insertion de 150 000 jeunes ruraux