in , ,

L’UVS lance la première formation en LegalTech, une première en Afrique Noire

Le lancement de la première formation en LegalTech au Sénégal est effectif depuis ce matin. Cette cérémonie qui s’est tenue à l’ENO de Mermoz a eu lieu en présence du Coordonnateur de l’Université Virtuelle du Sénégal, Monsieur Moussa LO. Considérée comme une première en Afrique Noire, la formation en LegalTech est une combinaison du Droit et de l’Informatique. Elle est une mise à profit des technologies au service du droit pour réduire les couts, gagner en temps et en efficacité. Cette formation va permettre aux ayant droits en l’occurrence les étudiants et les professionnels du secteur, d’acquérir des compétences nécessaires devant leur permettre de prendre en charge les besoins des populations en matières de démarches et solutions juridiques en ligne.

Venant sans doute à son heure notamment dans un monde marqué de plus en plus par la transformation digitale, cette formation en LegalTech  prépare à de nombreux débouchés tels que l’informatique juridique, l’encadrement juridique des usages des TIC, la conduite des projets informatiques au service du Droit, etc.

Le Professeur Moussa Lo, Coordonnateur de l’UVS s’est prononcé à travers cette vidéo ci-dessous sur l’introduction de cette nouvelle filière de formation qu’est la  LegalTech.

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etudiants étrangers/scolarité des étudiants étrangers/augmenter les frais d’inscription/étudiants extra-européens/face cachée des frais d’inscription/conférence des présidents d'université/frais de scolarité/frais de scolarité des étudiants étrangers

Frais de scolarité des étudiants étrangers : la carte des facs qui refusent la hausse

énergies renouvelables en Afrique

L’Europe va aider les énergies renouvelables en Afrique subsaharienne