in

Formation en Afrique subsaharienne: “pour former de bons élèves, il faut de bons enseignants”

Nijaayu Gox/Nos vacances pour l'école/Crise scolaire/UNESCO-Sénégal/Formation/Afd/UNESCO-Education/RSE Sewa/langues étrangères et les langues africaines/Hausse des frais d'inscription aux examens du CFEE et du BFEM/Alphabétisation et de formation professionnelle/Unesco donne une mauvaise note à l’Afrique/UNESCO dénonce l'absentéisme des enseignan/élèves du primaire ne maîtrisent pas la lecture et le calcul

En Afrique subsaharienne, le niveau de l’enseignement est en baisse. Pourtant, les moyens existent pour y remédier.

Pourquoi les Écoles normales ont-elles tant perdu de leur prestige ? Chacun sait que, pour former de bons élèves, il faut de bons enseignants. Au lendemain des indépendances, les États africains l’avaient si bien compris qu’ils avaient beaucoup investi dans les Écoles normales d’instituteurs (ENI) et les Écoles normales supérieures (ENS). Pour être admis dans ces établissements, il fallait être titulaire d’un BEPC, d’un baccalauréat ou, mieux, d’une licence.

À l’époque, élèves instituteurs et professeurs étaient choyés. On leur allouait des bourses, on mettait des moyens de transport à leur disposition, on les logeait et on les nourrissait. Après l’obtention de leur diplôme, ils étaient automatiquement recrutés par l’État. C’était l’époque où, dans leurs villages et leurs quartiers, profs et instits étaient des notables. « Oui, mais seule une petite partie de la population était alors scolarisée », nuance Jacques Marchand, le référent de la thématique éducation à l’Agence française de développement (AFD).

Nous sommes passés d’une formation des enseignants qualitative à une formation de masse, le ministre nigérien de l’Enseignement primaire

La donne commence à changer dans les années 1990. Brusquement, la croissance démographique explose, la demande de scolarisation aussi, alors que les États subsahariens endettés sont sommés par le FMI et la Banque mondiale d’assainir leurs finances. Ils n’ont d’autre choix que de tailler à la hache dans leurs budgets de l’éducation (notamment). Au Mali, au Togo, au Bénin ou au Niger, les recrutements d’enseignants sont gelés, de nombreuses Écoles normales ferment. Certaines rouvriront au début des années 2000, mais avec des méthodes et des équipements pédagogiques d’un autre temps.

« Nous sommes passés d’une formation [des enseignants] qualitative à une formation de masse », regrette Daouda Mamadou Marthé, le ministre nigérien de l’Enseignement primaire. Dans son pays comme dans bien d’autres, la durée des formations a été réduite afin de faire baisser les coûts. Le passage par une École normale a cessé d’être obligatoire, le recrutement se faisant désormais par le biais de concours très peu sélectifs.

Une situation alarmante

Résultat ? Une baisse quasi générale du niveau des enseignants et des enseignements. L’an dernier au Niger, un test d’évaluation des connaissances des instituteurs en français et en mathématiques a donné des résultats épouvantables. On a posé à 64 000 maîtres d’école contractuels (soit 76 % des instituteurs que compte le pays) des questions élémentaires comme : « Combien de minutes dans une heure, ou de mètres dans un kilomètre ? » Seul un tiers a obtenu la moyenne ! La situation est d’autant plus alarmante qu’une partie des enseignants ont été formés dans les onze Écoles normales d’instituteurs que compte encore le Niger.

« Depuis, nous avons lancé un programme visant à restaurer une éducation de qualité, assure le ministre. Nous avons relevé le niveau d’exigence des concours de recrutement et celui des Écoles normales (accès et obtention de diplôme) qui obtenaient jusqu’ici des scores soviétiques aux examens de fin de formation. »

Un salaire décent pour les instituteurs

« Les choses vont dans le bon sens dans la plupart des pays. Les formations initiale et continue des enseignants ont été réintroduites pour relever le niveau », explique pour sa part Jacques Marchand, de l’AFD. Reste une question : les États, qui consacrent déjà 20 % de leurs budgets à l’éducation, auront-ils les moyens d’améliorer la formation des enseignants et d’assurer une éducation pour tous ?

Toujours selon Marchand, cet objectif peut être atteint dans le primaire, dans nombre de pays de la zone CFA. À condition de verser aux instituteurs un salaire moyen égal à 3,5 fois le PIB par habitant, ce qui leur permettrait de vivre décemment sans plomber le budget de l’État. Au collège, c’est plus délicat, un prof coûtant beaucoup plus cher qu’un instit. Mais pourquoi ne pas tenter d’optimiser les ressources disponibles en luttant contre l’absentéisme et en demandant aux professeurs d’enseigner plusieurs disciplines ?

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Enquêteurs/Superviseurs à Dakar/Projet Sénégal Jamm Rek/programme MPME/Agriculture/Responsable Programmation/Chef de Produit hydraulique/Responsable mécanique levage/Assistant Technique Contrats/Soutien à la coopération décentralisée/Directeur Général Régional H/F/Directeur Département Batiment/conducteur de chantier/Responsable Principal/Technicien Réseaux Informatiques/Assistant(e) Technique Genre/Chargés d’Affaires Entreprises/Stagiaire en Communication / Journalisme/Assistant Achats & Logistique/Chargé(e) de la réintégration/Chargé de Communication digitale/demandes de visas/Développeur d’applications/Systèmes d’Information/Chargé de Projet DJS/marchés publics/Consultant MECC/Ingénieur Mécanique Sénior/Gestionnaire de Bureau /Responsable Fonds d’investissement/Ambassadeurs de marque téléphonique/Soudeur/Commerciaux débutants/Chef du Service Audit/Chefs de projet SI/Gestionnaire de magasin/Conseiller Technique Senior/GPF/Suivi-Evaluation Recherche & Apprentissage/Experts Seniors/Assistant Chef de Projets/Superviseur circulation/Coordonnateur Gestion des Risques/ingénieurs Génie Civil/Directeur expérience clients/Chargé(e) de Comptes L&P/Senior en Suivi et Evalua­tion/Administration de bureau/Gestionnaire des Risques h/f/Responsable Zone PGC/Télévendeurs/ONG CECI Sénéga/Conseiller en Commercialisation/Spécialiste de la sécurité/Stagiaire Conseillère de réception /Commercial sédentaire publicité /Recrutement d'un Responsable administratif /Responsable GPEC/Responsable de zone export/recrute un Responsable Patrimoine/Gestionnaire de financement/Expert en Gouvernance/stagiaire en Gestion /Assistant Acheteur IT/Enseignant chercheur en anglais/Assistants Qualité/Assistante Administrative à St-Louis/assurance qualité /Chargé d’évaluation/Chargés de Relation Clients en CDD/Stagiaire en Immobilier/Ingénieur de Maintenance pour le projet TER/Chargé de Fonctions Administratives/Phœnix Consulting Group/Technicien chimiste/Financier & Administratif/Responsable de Production Extrusion /un Gestionnaire de Données/Monteurs Mécaniques et Monteurs Électriciens/Directeur Matériel Ferroviaire /Chef de projet/Ingénieur en Électromécanique/Ingénieur Qualité/Lead Tech Développeur Full Stack/Consultant Fonctionnel ERP/Production de Contenus Multimédias/Formateur-Instructeur Technique/Administrateur Ressources Humaines/Assistant Communication et Visibilité/Conseillers en Base de données/Conducteur Travaux Principal Hydraulique/Directeur Distribution/Coordonnateur Suivi des Travaux/SCOMATH/Ingénieur en Exploitation/Expert en Circulation et Sécurité Routière/Coordinateur Marketing/Concepteur Rédacteur-Collecte de fonds/Téléopératrice de saisie/Expert en Droit des Affaires et Sociétés/Stagiaire en communication/Enabel /Controleur de Gestion  Homme/Femme/Stagiaire en Comptabilité/Directeur des Centres Commerciaux/stagiaire Ressources Humaines/Agroéconomiste/Directeur Financier Adjoint/Technicien supérieur en BTP/Directeur des Insfrastructures et Réparations Navales/Assistant Suivi-Evaluation/Spécialiste chargé du genre/recrute un Responsable RH/Chef d’équipe Commercial B2B/société agroalimentaire/développeur commercial/Auditeur Contrôleur Interne Terrain/Responsable Développement Commercial/Stagiaire Assistant de projets/Contrôleur de Gestion Opérationnel/Recrutement d'un Dessinateur projeteur/carte brune CEDEAO/AMD Corporate recrute/Chercheur en Génie Agroalimentaire/Stagiaire Chaîne d’approvisionnement/Responsable Informatique Adjoint H/F/Administrateur Associé Chargé/Agroalimentaire Sénégalaise/Project Management Specialist/Chargé de Conformité & Contrôle Permanent/Ingénieur Technicien Support Informatique/Ingénieur Stockage Cloud/Responsable Secteur/Directeur Business Development/Digital & multiChannel engagement Manager/MICROSEN SA/Responsable QHSE/Agent marketing et communication /Responsable académique des études/Chaîne d’approvisionnement-Support/Directeur Général Adjoint Homme/Femme/Directeur Technique-Directeur Travaux/Collaborateur Administratif/Chalumistes/Consultant national /Responsable plateau téléphonique/Responsable Réseau Supermarchés/Stagiaire Agro-écologie/Chargé de Communication Externe/Technicien raccordement Fibre optique/Administrateur Infrastructures SI/Ingénieur-technicien coordination /Responsable Maintenance/Expert en Passation de Marchés/expert en gestion de l'information/Spécialiste Suivi Evaluation sur Dakar/Agent dans l’environnement des affaires/Gestionnaire de RH/Entreprise de Génie civil et Bâtiment/Directeur des Ressources Humaines/Stagiaire Chargée de recherche/Directeur commercial chargé/Responsable bureau d’études/Emploi au Sénégal/Recrutement de plusieurs profils par le groupe Kirène

Offres de Recrutement de formateurs

mathématiques

Afrique : les mathématiques au service du développement