in

G5 Sahel: les chefs d’Etat satisfaits de leur rencontre avec les bailleurs

G5 Sahel

Le sommet extraordinaire du G5 Sahel et ses partenaires et bailleurs de fonds, qui a pris fin jeudi en début de soirée à Nouakchott, a été un succès selon les chefs d’Etat. Ces derniers ont vu leurs partenaires s’engager à mobiliser les deux milliards d’euros pour financer la première phase du programme d’investissement prioritaire de l’organisation pour les trois prochaines années.

L’Union européenne et l’Etat français ont été les principaux contributeurs. Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères confirme : « La France, par le biais essentiellement de l’Agence française de développement, investira 500 millions d’euros au profit des priorités du G5 Sahel et des 40 projets qui ont été indiqués. »

Des projets déterminants pour la sécurité

Parmi ces projets, neuf sont déjà retenus pour la construction et le bitumage d’axes routiers dans trois zones transfrontalières: Mali-Mauritanie, la zone Mali – Burkina Faso–Niger, et la région Niger-Tchad. Pour le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, la réalisation de ces projets sera déterminante en matière de sécurité et de lutte contre la pauvreté : « Le sentiment d’injustice, de puissance et d’absence des perspectives facilite l’intrusion des terroristes et des extrémistes et leur permet de prospérer et de trouver des cibles potentiellement réceptives. »

Pas de date pour le décaissement

Aucune date n’a été fixée pour le décaissement de l’argent promis, alors que le G5 attend toujours une autre promesse faite l’année dernière à Bruxelles pour le financement de la force commune de défense.

rfi.fr

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

taxation des géants du numérique

UE: Pas d’accord sur la taxation des géants du numérique

Études de santé

Études de santé : 7 étudiants sages-femmes sur 10 en dépression