in

Congo : la grève des profs d’université perdure

grève des professeurs

Allées désertes, salles de cours vides, professeurs absents, c’est jour de grève à l’université Marien Ngouabi de Brazzaville, au Congo. Ici, à l’institut de gestion, le portail d’entrée est même fermé avec chaines et cadenas… et cela fait plusieurs semaines que ça dure. Les syndicats enseignants sont déterminés à poursuivre le mouvement. Et la liste de leurs revendications est longue.

“Nous réclamons le paiement de six mois de salaires impayés, le paiement des heures supplémentaires, d’encadrement des thèses et mémoires des années 2015-2016-2017 et 2018. Enfin, nous exigeons un engagement clair du gouvernement de nous payer régulièrement comme on paie les autres fonctionnaires congolais”, a déclaré Gabriel Bissanga, président de l’Intersyndicale des enseignants du supérieur.

Le dialogue avec le gouvernement est au point mort. Si bien que les syndicats estiment que l’Etat a oublié leur mouvement. Mais le gouvernement estime le contraire. Selon Bruno Jean-Richard Itoua, le ministre de l’Enseignement Supérieur, “d’autres pays africains ont réfléchi et ont résolu la question de l’autonomie financière de leurs universités pour ne pas dépendre totalement de l’Etat. Et nous, depuis dix ans, pour les mêmes raisons on a des grèves récurrentes. C’est ça le vrai débat. Donc il n’y a pas de grève oubliée”.

Face à cette situation, les étudiants n’ont pas d’autre choix que de prendre leur mal en patience. “Ça nous fait très mal parce qu’il y a des étudiants qui ont consacré leur vie à faire des études. Et ça nous fait mal de voir cette situation”, déplore Richard, un étudiant en deuxième année de géographie.

Ce dialogue de sourd entre gouvernement et syndicats risque de prolonger le mouvement de grève…au grand dam des étudiants congolais.

africanews.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ITIE

PLUS DE 126 MILLIARDS FCFA GÉNÉRÉS PAR LE SECTEUR EXTRACTIF EN 2017 (ITIE)

Parution du livre du Pr Abdoul KANE/RSE/Cérémonie de dédicace du livre de Ousmane Cissokho

Cérémonie de présentation de l’ouvrage : Si l’École Africaine de Médecine m’était contée….