in ,

Publication de livre: “L’esthétique des Pulaar” du Pr Harouna SY

Harouna Sy

Sociologue de l’éducation, Harouna Sy est professeur titulaire des universités à la FASTEF de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Ses champs de recherche sont les inégalités scolaires, la violence à l’école, la circulation des savoirs et des apprenants. Il a déjà publié :

  • Les paradoxes de la démocratie. Sociologie de la théorie et de la pratique démocratiques, [L’Harmattan, 2010] ;
  • Démocratisation de l’enseignement. Processus, paradigmes et logiques [L’Harmattan, 2011] ;
  • Socialisation et violences. Violences de l’école, violences à l’école [L’Harmattan, 2013] ;
  • Classes moyennes et marché de l’enseignement supérieur. Aspirations et stratégies en contextes d’incertitudes [L’Harmattan, 2015].

                             RÉSUMÉ DE L’OEUVRE 

L’esthétique sociale pulaar est une mise en ordre éthique de la vie sociale, une construction d’harmonies sociales symphoniques en tant que cette symphonie tient sa musicalité de l’orchestration qu’opère le devoir être. Elle est l’inventaire systématique de ce qu’il y a de beau et de laid dans le social relativement à ses valeurs, à ses normes, à ses règles et à ses codes qui commandent des postures, des relations, des rapports et des qualités appropriés. En définissant ce qui fait sens, l’esthétique sociale permet de donner sens aux choses, sens qui fait corps avec leur beauté dans la banalité routinisée du quotidien aussi bien que dans la sublimité et la gravité des événements singuliers. l’analyse porte donc sur la définition des actes et des événements esthétiques et sur l’esthétique du don, du dire, du faire et du comportement. On se donne ainsi la possibilité, par ces analyses, de déterminer les conditions sociales de production d’une belle parole par la forme et le contenu, d’une belle action, d’un beau comportement et de montrer que ce beau est, en définitive, à la fois une catégorie esthétique aussi bien qu’éthique. Ou mieux encore : ce beau n’est esthétique que dans la mesure où il est éthique.

L’analyse des contradictions de la société pulaar du Fuuta Tooro a révélé des logiques et des stratégies fondées sur des rapports de castes et sur les representations sociales que ces rapports produisent. C’est une manière de la confronter avec elle-même pour une nécessaire prise de conscience d’une auto remise en question intelligente que toute société est tenue d’engager en tenant compte de deux exigences apparemment contradictoires : la nécessité vitale qui commande de changer en changeant certaines valeurs et celle qui prescrit l’impératif d’en conserver certaines autres pour conserver son identité spécifique.

Bibi

Posté par Bibi

Université Cheikh Anta DIOP, spécialité GEO des TIC, éditeur au journaluniversitaire.com (JU).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

St Christopher Iba mar Diop cherche des enseignants chercheurs permanents

St Christopher Iba Mar Diop cherche des enseignants chercheurs permanents

poste de Technicien/Démarrage des cours à la FST prévu le 20 novembre

FST: Appel à candidatures pour le poste d’enseignant chercheur en génétique