in ,

Intelligence artificielle : l’île Maurice montre le chemin en Afrique subsaharienne

Ile Maurice- IA

Etudes, rapports, conférences, et séminaires se multiplient pour montrer comment l’intelligence artificielle peut aider les pays à accélérer leur développement. Selon PwC par exemple, l’IA pourrait apporter 15 000 milliards de dollars à l’économie mondiale d’ici 2030. Toutefois, aujourd’hui, l’exploitation du potentiel qu’offre cette technologie n’est effective que dans très peu de pays. Du manque de compétences aux problèmes de connectivité, tous les défis cités dans le contexte africain peuvent être relevés si les gouvernements commencent par définir un plan clair pour y arriver. En Afrique subsaharienne, l’île Maurice montre l’exemple.

Une stratégie claire en matière d’IA

Dans son rapport Government AI Readiness Index 2020, Oxford Insights classe l’île Maurice première nation d’Afrique subsaharienne (sur 41 pays) en matière d’intelligence artificielle. Sur le plan mondial, elle occupe la 45e place (sur un total de 172 pays). La première raison citée par les auteurs de ce classement est que Maurice est à ce jour le seul pays de la région à avoir publié une stratégie d’IA. Ladite stratégie (datant de 2018) met notamment l’accent sur comment l’IA peut soutenir l’économie océanique, qui représente plus de 10% du PIB mauricien. L’Etat veut ainsi investir dans l’Internet maritime des objets, mais aussi la biotechnologie bleue, le développement de ports intelligents et d’autres domaines de ce genre. En outre, Maurice veut se servir de l’IA pour transformer les services publics.

Pour encourager la collaboration entre le monde universitaire et le secteur privé en matière de R&D, le Conseil mauricien de la recherche et de l’innovation gère un programme qui offre des subventions aux PME pour qu’elles collaborent avec les institutions universitaires et de recherche locales. Pour ce qui est du développement des compétences numériques au sein de la main-d’œuvre, le Human Resources Development Council (HRDC) gère un programme de soutien au développement des compétences en IA, qui aide une série de groupes différents, des étudiants aux professionnels, en leur présentant les principes fondamentaux de l’IA.

La stratégie a renforcé la politique consistant à accorder une exonération fiscale de 8 ans aux entreprises impliquées dans des activités axées sur l’innovation pour les actifs de propriété intellectuelle développés à Maurice. Elle a également établi un conseil qui guide le gouvernement sur le soutien de l’écosystème IA.

« L’approche mauricienne de l’IA est fantastique […] Ils ont une stratégie claire quant à ce qu’ils veulent réaliser. Ils associent également le secteur privé et le monde universitaire à leurs efforts. Ils ont un conseil où siègent tous ces secteurs. Ils investissent dans les compétences et réfléchissent à la manière dont elles peuvent être transférées dans l’industrie. C’est incroyable et c’est le livre de jeu parfait », a déclaré Richard Stirling, PDG d’Oxford Insights.

51185 maurice ile

Richard Stirling, PDG d’Oxford Insights

Il faut noter que ces plans loués un peu partout dans le monde sont soutenus par une autre stratégie, celle dénommée Digital Mauritius 2030, qui vise à renforcer la position du pays en tant que leader régional en matière de TIC. Cette dernière se concentre sur le gouvernement numérique, la cybersécurité et la protection des données, autant de domaines favorables au développement de l’IA.

Premiers résultats

Il est encore trop tôt pour évaluer l’impact de la stratégie IA de Maurice, car c’est un plan à long terme et la crise sanitaire a ralenti son exécution. Toutefois, on assiste déjà à un afflux d’entreprises mondiales de nouvelles technologies dans le pays. C’est le cas par exemple de NeuroMem Technologies, une société dont le PDG Pierre Brunswick a déclaré vouloir aider le pays à « améliorer son écosystème d’IA en attirant les bons acteurs et talents internationaux pour éduquer, former et aider les entrepreneurs mauriciens ». Début 2021, l’entreprise Windward, qui utilise l’IA pour transformer le commerce maritime mondial, a conclu un partenariat pluriannuel avec The Mauritius Commercial Bank, la plus ancienne et la plus importante institution bancaire de l’île Maurice.

Aujourd’hui, Maurice est un des meilleurs hubs de startups en Afrique et, pour l’île, l’avenir est plein de promesses. En raison des progrès réalisés qu’elle a réalisés en peu de temps, elle a accueilli en septembre 2020 le World AI Show. Ce grand événement a vu la participation et l’intervention de plusieurs personnalités du monde des technologies et en provenance de plusieurs pays du monde.

agenceecofin.com

Written by Arame

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plage de Ngor

Une microalgue toxine découverte par des chercheurs de l’IRD sur les plages de Ngor, à Dakar

UCAD: Les Vacataires courent derrière le paiement de huit mois de salaire