in

7 milliards d’impôts impayés: le fisc lève le blocage des comptes de l’Université Gaston Berger

Gouvernance foncière/UGB-MATIC/Prix de la meilleure thèse/CAMES 2020/UGB-reprise des cours/UGB-reprise des cours/UGB-Covid-19 /Fermeture des campus sociaux/MESRI-UGB-CROUS /CROUS 2020/Collectif des doctorants de l’UGB/UGB-COAER/diabète/CERADD/Assises doctorales francophones/UGB - GRADUATION UFR SJP/plateforme de préinscription en ligne /Concours des internes hôpitaux/Problème de bourses à l’Ugb/Communiqué de la Direction des Bourses/UGB-Paiement des bourses/droits humains/Journées des Economistes Sénégalais/AQUACULTURE/Projet Cii Bio/CAMES 2019/promotion du Master de Traduction/CESL-UGB

Le Blocage des ressources financières de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis par le Fisc a été levé, selon par le chef de Centre des Impôts et Domaines de la vielle Ville. 

Accusé d’excès de zèle par l’administration de l’Université, le chef de centre des services fiscaux de Saint Louis explique que l’Ugb devait a l’administration fiscale plus de 7 milliards Frs Cfa constitués d’arriérés de retenue à la source du salaire du personnel non reversé. Mais pas, selon lui, d’impôts à la charge de l’Université.

Le chef du fisc à Saint-Louis de souligner qu’en matière de recouvrement de créance de l’Etat, deux possibilités s’offrent à l’administration fiscale : le recouvrement à l’amiable et le recouvrement forcé.

Toutefois, il est bon de préciser, selon la Rfm que l’Université Gaston Berger n’a toujours pas fait de demande de moratoire pour s’acquitter de sa dette fiscale malgré de multiples relances des services fiscaux de la ville de Saint-Louis.

pressafrik.com

Written by Alphonse Diouf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement

bacheliers orientés/Orientation des nouveaux bacheliers/établissements privés du Supérieur/Orientation des bacheliers 2019

Le délai des inscriptions des nouveaux bacheliers sur la plateforme Campusen prorogé