in

Un étudiant est poursuivi par son ex-école pour l’avoir critiquée

Institut Desgraff de Sherbrook

SHERBROOKE | Une école privée de l’Estrie et son fondateur tiennent un ancien étudiant responsable de la baisse du nombre d’inscriptions et lui réclament 460 000 $ pour des propos tenus sur le Web.

À l’automne 2015, Éthienne Lessard-Lafond a commencé ses études à l’Institut Desgraff de Sherbrooke, une école privée de programmation de jeux vidéo et de cinéma.

Il a obtenu son diplôme un an plus tard et aurait trouvé du travail dans son domaine. Il aurait d’ailleurs écrit sur Messenger au fondateur et président de l’école, David Deschênes, pour lui faire savoir qu’il était satisfait de la formation reçue.

Or, l’ancien étudiant aurait commencé une campagne de salissage à l’été 2017.

Commentaires sur Google

Selon une poursuite déposée au palais de justice de Québec le 10 décembre, les commentaires négatifs de M. Lessard-Lafond sur la page Facebook de l’école ainsi que sur le Google de l’entreprise ont fait baisser le nombre d’inscriptions de 20 étudiants par année à 8 en 2018-2019.

Selon le document judiciaire, M. Lessard-Lafond a d’abord pointé du doigt la façon dont M. Deschênes administrait l’école dans un échange entre les deux hommes sur Messenger, à l’hiver 2017.

« C’est plate à dire, mais tu n’es pas à la bonne place, car tu ne fais pas de tes élèves ta priorité […] Well, je vais peut-être venir à la fermeture de l’école dans les prochaines années », peut-on lire dans la poursuite.

Ils ont continué à échanger au cours des mois suivants. À l’automne 2017, M. Deschênes aurait mentionné par téléphone à M. Lessard-Lafond qu’il n’était plus à l’aise de lui parler et qu’il voulait qu’il le laisse tranquille. Ce dernier aurait mal réagi et aurait dit « qu’il allait voir » et qu’il allait écrire contre lui et son école sur internet.

En décembre 2017, l’ex-étudiant a laissé un commentaire sur la page Google de l’entreprise mentionnant, entre autres, « que lorsqu’on termine les cours, nous sommes lancés dans le néant sans harnais de sécurité […] et que le point négatif de l’Institut est sa direction ».

L’ex-étudiant a aussi écrit des commentaires négatifs sur la page Facebook de l’Institut, qui ont été supprimés par la direction de l’école.

M. Lessard-Lafond a préféré ne pas commenter

Avatar

Written by Arame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

former les étudiants africains/frais d'inscription en France

Une autre voie pour former les étudiants africains

Assistant de Projet/projet de recherche sur les carences nutritionnelles/étudiants de l’Université du Sine Saloum/Université du Sine Saloum/postes à pourvoir/USSEIN/Ussein-Rentrée universitaire/USSEIN-Rentrée universitaire 2018-2019/organisations paysannes/démarrage des cours/Université du Sine Saloum El-Hâdj Ibrahima NIASS

USSEIN recrute un Chargé des marchés et des approvisionnements