in , , ,

Le Corps des VIT, en parfaite adéquation avec l’Acte 3 de la décentralisation selon le SG de l’Agence de Développement Local (ADL)

Institut SABDARIFA-VIT

Au Sénégal, les collectivités territoriales font souvent face à d’énormes difficultés liées aux manques criards de moyens matériels et humains leur permettant de bien mener leurs politiques de développement socio-économique et environnemental. Face à cette situation, des initiatives sont mises en place pour accompagner les collectivités dans l’atteinte de leurs objectifs de développement. Le lancement officiel du corps des Volontaires de l’Information Territoriale (VIT) au siège d’Enda Tiers Monde (Avenue Cheikh Anta Diop) vise sans doute à répondre aux besoins des territoires en soutenant leur émergence. Le Directeur de l’Institut SABDARIFA, Dr Ibrahima Sylla, auteur de cette initiative, en compagnie de Monsieur Alassane Ndour, Secrétaire Général de l’Agence de Développement Local (ADL), de Monsieur Omar Ba, Maire de Ndiob par ailleurs Vice-Président de l’Association des Maires du Sénégal (AMS) et de Monsieur Mouhamadou Barro, représentant du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) ont procédé hier au lancement officiel du corps des Volontaires de l’Information Territoriales. D’autres agences, organismes, instituts ainsi que des étudiants ont également pris part à cette rencontre.

VIT
De gauche à droite: Monsieur Mouhamadou Barro, représentant du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, Monsieur Omar Ba, Maire de Ndiob par ailleurs Vice-Président de l’Association des Maires du Sénégal (AMS), Monsieur Alassane Ndourn, Secrétaire Général de l’Agence de Développement Local (ADL) et Monsieur Ibrahima Sylla Directeur de l’Institut SABDARIFA;

La maitrise du territoire demeure primordiale pour la mise en place de projets et de programmes de développement social, économique, environnemental, etc. Pour cela l’intervention de plusieurs disciplines est nécessaire pour répondre de manière efficace et efficiente aux besoins des élus locaux par rapport à leur politique communale, départementale, nationale. Le corps des VIT lancé par l’Institut SABDARIFA qui est un établissement d’enseignement supérieur fait appel à la Géomatique et aux métiers du Numérique pour répondre aux grandes préoccupations des collectivités territoriales.

L’idéologie de ce corps selon Monsieur Alassane Ndour, Secrétaire Général de l’ADL est en parfaite adéquation avec l’Acte 3 de la décentralisation qui se veut «  d’organiser le Sénégal en territoire viables, compétitifs et porteurs de développement durable à l’horizon 2025 ». Le SG de l’ADL dans son allocution a magnifié cette initiative du Dr Ibrahima Sylla et a expliqué l’importance des VIT pour les collectivités territoriales. Un point de vue grandement partagé par Monsieur Omar Ba, Maire de Ndiob par ailleurs Vice-Président de l’AMS et Monsieur Mouhamadou Barro, représentant du HCCT.

Madame Ramatoulaye Ran Ndoye, Secrétaire générale du corps des VIT

C’est suite aux discours des autorités que Madame Ramatoulaye Ran Ndoye, Secrétaire générale du corps des VIT et Monsieur Daouda Ndiaye, étudiant à l’Institut SABDARIFA sont revenus entre autres sur les conditions à remplir pour Devenir un VIT, les missions des VIT, etc. s’agissant des missions, les VIT vont aider à « Contribuer à la mobilisation de données pertinentes concernant les secteurs d’activité et les ressources naturelles des collectivités » ; « Mener des opérations de recherche sur différents domaines afin d’orienter les choix d’actions concrètes de développement territorial » ; « Aider à la prise de décision grâce à la mise à disposition d’informations précises et à jour sur divers aspects de la vie des territoires », etc.

VIT
Présentation de Monsieur Daouda Ndiaye, étudiant à l’Institut SABDARIFA

Pour l’atteinte de ces objectifs la Géomatique à travers ces outils et méthodes de collectes, d’analyses, de traitements et de diffusion des données ainsi que les Technologies de l’Information et de la Communication reste incontournable.

C’est à la suite de ces présentations sur les VIT que le public à travers les contributions de Monsieur Alioune Kandji, Directeur de l’Observatoire et des systèmes d’informations sur les territoires, de certains ministères et agences ainsi que des étudiants, a salué cette belle initiative tout en démontrant les tenants et les aboutissants de ce nouveau corps qui vient soutenir des actions de développement durable en accompagnant les collectivités, les associations, les services de l’Etat, etc.

Avatar

Written by Arame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UVS-ADEPME

UVS-ADEPME : une convention pour soutenir les initiatives entrepreneuriales des étudiants

entrepreneurs africains parrainés

Nigeria: des entrepreneurs africains parrainés par la Fondation Tony Elumelu