in ,

Conférence JCI Afrique et Moyen-Orient:Le Bénin accueille l’événement pour des actions à grands impacts

JCI-Bénin

La conférence internationale de la JCI Afrique et Moyen-Orient se déroule à Cotonou depuis ce mercrdi 9 mai 2018. Pendant quatre jours, cette conférence permettra de renouer le lien de solidarité entre chacun et renforcer leur engagement pour impacter l’environnement.

« Offrir aux jeunes des opportunités de développement en leur donnant la capacité de créer des changements positifs ». Telle est la mission que s’est assignée la Jeune Chambre Internationale. C’est dans cette vision que s’inscrit la rencontre de Cotonou dont le thème est : » Promouvoir les ODD à travers la citoyenneté active ». C’est le ministre de la culture, du tourisme et des sports Osvald Homeky représentant le chef de l’État qui a ouvert la balle des allocutions. « Au nom du gouvernement et du peuple je vous souhaite la bienvenue » dira le ministre. Il se dit heureux de représenter le chef de l’État en ce moment de rencontre entre les JCI Afrique et Moyen-Orient. Une joie qu’il manifeste à travers son allocution pour ce que représente la JCI pour chacun. « Toute la fierté pour moi de présider cette cérémonie d’ouverture au nom du chef de l’État et de tout le gouvernement », déclare-t-il dans son discours. Le ministre Oswald Homeky dira une fois de plus que c’est une immense opportunité pour le Bénin d’accueillir l’événement. C’est aussi selon lui, un rêve qui s’est concrétisé par cette organisation. » Ce projet qui vous rassemble est aussi un rêve que nous avons nourri en 2016 en disant que nous sommes capables d’accueillir cette rencontre. Et nous y avons cru en postulant », affirme-t-il.

Il ajoute que « nous sommes heureux d’accueillir cet événement ». Cette cérémonie est une occasion de brassage et de connaissances. » Votre présence est une occasion de vous réunir mais aussi de croire aux valeurs que vous êtes », a-t-il précisé. Oswald Homeky demande à ce que cette réunion soit non seulement une rencontre de brassage mais aussi de découverte des richesses culturelles et touristiques dont regorge le pays. « Il faut que vous profitez de la richesse touristique et culturelle que nous avons », a-t-il recommandé. Le représentant du chef de l’État, salue tous les JCI pour » l’impact que vous réalisez au profit du monde entier ». Il estime que chaque réalisation impacte l’environnement mais aide le peuple à s’épanouir. » Chaque projet dans lequel vous vous engagez, c’est pour la joie de tout le monde », fait-il savoir. « Je salue l’engagement et l’impact qualitatif de vos gestes quotidiens. Vous êtes dans un pays qui connaît votre engagement, qui connaît votre vision » confirme le ministre de la culture, du tourisme et des sports .

Un engagement, une vision

Président national de la JCI-Bénin, Gildas Odilon Sèhlin n’a pas manqué de dire ses civilités à tous. « Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous ceux qui ont parcouru des milliers de kilomètres pour être là ». Pour lui, « les profondes mutations nous interpellent et nous incitent à des défis auxquels nous devons faire face. Faire face efficacement à l’environnement immédiat », souligne-t-il. Il se demande si chacun joue son rôle réellement. » Est-ce que nous jeunes faisons efficacement notre devoir pour y arriver ? », interpelle-t-il. Gildas Sèhlin se dit confiant de l’impact de cette rencontre. Selon lui, « Cette conférence mettra l’accent sur la nécessité d’une coopération réelle. » Aussi ajoute-t-il que c’est l’occasion de « renforcer les amitiés et faire découvrir nos valeurs et bonnes pratiques en utilisant notre outil commun le cadre de la JCI. »

 

Il reconnaît le mérite du gouvernement pour l’organisation de cette rencontre. « C’est le lieu de saluer le gouvernement qui a soutenu le dossier de candidature jusqu’à ce jour », a confié le président de la JCI-BÉNIN. Selon lui, » La caution morale ainsi que le concours matériel, technique et financier du gouvernement est gage de son succès. Ce qui prouve l’importance que le gouvernement a pour la jeunesse et les actions de la JCI », indique-t-il. Le Président mondial de la JCI, Marc Brian Lim tout en saluant le gouvernement pour son implication se réjouit de la présence de trois ministres du gouvernement à l’ouverture des assises. Il pense que cette rencontre est importante pour chacun et pour la JCI. » Nous sommes ici pour impacter le monde à travers nos actions », a-t-martelé. Lançant officiellement la rencontre, Itai Manyere, vice-président exécutif pense que « les changements observés dans nos communautés nous poussent à agir avec conviction pour impacter le monde. » Il soutient que c’est une nécessité pour tous. « C’est un devoir qui s’impose à nous », a-t-il rappelé. Il soutient que » la conférence de Cotonou est le cadre idéal pour nous de lancer des actions à grands impacts’’. ’’Je nous invite à semer dès maintenant les graines », conclu le vice-président.

actubenin.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classement THE

Classement Times Higher Education: Les universités chinoises écrasent la concurrence

Viva Technology 2018

Viva Technology: L’Afrique au cœur du défi digital