in

La langue de Barbarie est de nouveau menacée par la montée des eaux

Langue de Barbarie saint-louis

210 familles sont actuellement sinistrées dans la langue de Barbarie, à Saint-Louis. L’État a promis une série de mesures afin d’empêcher la montée des eaux, mais les inquiétudes sont toujours vives.

« La mer est de plus en plus forte. Elle avance chaque semaine, chaque jour, chaque minute », s’indigne Ama Teuwe, habitant de Ndar-Toute, village situé dans la langue de Barbarie à Saint-Louis. 210 familles sont sinistrées après une nouvelle montée des eaux. 73 ont été relogées à l’école Dodds du quartier de Ndar-Toute.

Les quartiers de Santhiaba, Guet-Ndar et Goxu Mbacc ont été les plus touchés. À cause de la forte houle, le mur de protection construit à l’époque coloniale s’est effondré et la mer s’est introduite dans plusieurs maisons, les détruisant.

Selon Cheikh Saad Bou Seye, journaliste et administrateur de Ndarinfos.com, la houle a commencé avant la campagne des législatives, fin juillet, et il n’y a pas eu de réaction de la part des autorités. « La situation s’est accéléré depuis près d’une semaine, mais en réalité cette situation dure depuis plus de deux mois », dit-il.

D’après Ama Teuwe, si rien est fait de la part des autorités, des houles de 5 mètres vont engloutir toutes les maisons. La colère de la population se fait ressentir. Dimanche, des habitants ont bloqué l’entrée de la langue de Barbarie en plaçant une pirogue au milieu de la route pour protester contre l’inertie des autorités.

Les promesses de l’État

Balla Gueye, l’adjoint au maire chargé du cadre de vie, a fait savoir que l’État allait prendre plusieurs mesures pour empêcher l’avancée de la mer. « Des travaux d’installation des brise-lames sont bientôt prévus. L’État prend des dispositions et les travaux se feront sur une partie du littoral entre Guet-Ndar et Gokhou-Mbathie et ce à court terme », explique-t-il.

Selon lui, plusieurs initiatives vont être prises comme : la construction d’une digue de protection côtière, la construction d’une route qui fera office de barricade pour les personnes qui vivent sur le littoral, et à court terme la délocalisation des habitations trop proche de la mer.

Afin d’accélérer les travaux de l’installation de la digue de protection, Mansour Faye, maire de Saint-Louis et ministre de l’Hydraulique, accompagné de l’agence des grands travaux du Sénégal (APIX), s’est rendu jeudi 24 août dans les quartiers les plus dévastés par la montée des eaux. Dimanche, il s’était enquis des dégâts enregistrés et avait remis des denrées alimentaires (huile, riz, sucre) et des enveloppes de 50 000 francs CFA.

Le canal de délestage controversé

En octobre 2003, suite à un risque important d’inondation dans la ville, l’ancien président Abdoulaye Wade avait décidé d’ouvrir un « canal de délestage » pour protéger la ville et pour faciliter l’écoulement du fleuve vers la mer, à 7 km au sud de la ville.


Selon Moussa Fall, conservateur du parc de la langue de Barbarie, le canal a tout de même « permis de protéger la langue de Barbarie ». Mais pour Cheikh Saad Bou Seye, le canal « a aggravé la situation. Des villages ont été rasés, comme Doun Baba Dièye qui est un village mythique ».

Haidar El Ali, ancien ministre de l’Écologie et de la Protection de la nature de Macky Sall, explique que lorsque le canal de délestage a été creusé, une brèche s’est formé, laissant l’eau s’engouffrer et l’écosystème se dégrader. « Au début la brèche était de quatre mètres. Aujourd’hui, elle fait six kilomètres de long. Le canal de délestage n’a donc servi absolument à rien », estime-t-il

Vers une possible disparition de la langue de Barbarie

Selon l’ex-ministre, il reste peu de solutions pour empêcher la disparition de la langue de Barbarie. « Les solutions les plus faciles, les plus accessibles, les moins coûteuses sont le reboisement essentiellement de la mangrove, la protection des aires marines et la création des digues sous-marines. »

« Si la nature va reprendre son équilibre, les populations vont devoir se loger ailleurs », s’indigne-t-il.

Moussa Fall, le conservateur du parc de la langue de Barbarie, est plus positif. Selon lui, « on perd une partie de la langue côté Sud mais côté Nord, la langue est en train de se reconstruire ».

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Administrateur d’entrepôt/Commerciaux à Dakar/Assistant au programme bilingue/Responsable Marketing et Développement/Digital manager/Référence : Le Chef d'Atelier a pour rôle d'effectuer le suivi de l'activité technique et administrative de l'atelier : de la réception à la livraison du matériel. Il est chargé d'animer et gérer une ou plusieurs équipes afin d'assurer la production de l'atelier dans les conditions de rendement, de qualité, de coûts, de sécurité et de délais requis par le plan de production. Il joue un rôle majeur dans l'organisation du travail, contribue à la rentabilité de l'atelier, assure le soutien technique de l'atelier et le relais vers la hiérarchie Mission : Management : - Organiser et dynamiser le travail de ses équipes en fonction des besoins ; - Manager et animer ses équipes de mécaniciens, chefs d'équipes et contremaîtres (motivation, évaluation, formation, polyvalence, entretiens individuels, développement des compétences, climat social.) ; - Etre le garant du respect des procédures opérationnelles et de la bonne tenue de son atelier ; - Proposer les investissements nécessaires en moyens et ressources pour le fonctionnement optimal de son atelier ; - Assurer une continuité et un relais de la connaissance technique acquise ; - S'impliquer dans le programme de formation de son service ; - Connaître et faire appliquer les standards constructeurs et maîtriser leurs systèmes d'informations ; - Posséder toutes les compétences techniques requises (électricité, hydraulique, mécanique, transmission); - Appliquer les règles de gestion du personnel (règlement intérieur...) en accord avec la Direction. Logistique et organisation : - Mettre en ?"uvre des outils et méthodes de planification et de suivi des travaux ; - Gérer les priorités et les urgences; - Planifier et organiser les tâches de l'atelier dans un souci permanent d'efficience ; - Anticiper les besoins nécessaires aux fonctionnements de ses équipes ; - S'assurer de la disponibilité des pièces, des fournitures et des outillages requis pour la réalisation des travaux : suivre les besoins en outillage spécifique ; - Posséder la vision globale des exigences métier et de l'ensemble des modes de fonctionnement des équipements ; - Mettre en oeuvre et assurer le suivi du planning établi en accord avec le responsable technique ; - Assurer le reporting des activités (RA, JAD): avancement des travaux, validation et commentaires des KPI Service Après-Vente : - Assurer un support technique pour les sites extérieurs ; - Valider les choix techniques simples et complexes avec sa hiérarchie ; - Valider l'application des règles de reconditionnement (procédures) ; - Assurer le suivi des listes de pièces avec son chef d'équipe ; - Suivre les dossiers OR afin de réduire les encours ; - Valider les listes importantes de commandes de pièces avec sa hiérarchie; - Optimiser les coûts de réparation des composants ; - Assurer l'interface technique avec le client (si absence IAV/PSSR). Administration : - Assurer l'interface avec l'Administration Atelier (garanties, tickets sims, gestion des OR, pointage...) : ceci dans le respect de la satisfaction client, des délais, des coûts, de la qualité ; - Faire remonter les informations vers la hiérarchie ; - Etablir des comptes rendus technique et tickets SIMS. Qualification / Formation : - BTS/DUT en mécanique engins, électromécanique, électricité, électrotechnique ou équivalent - Expérience de 3 ans minimum dans le métier - Expérience de 5 ans dans le secteur construction métallique / mines ou dans la réparation des sous-ensembles (expérience de terrain obligatoire) Description de l'offre : Localisation du poste : Dakar Type de contrat :CDI Date d'expiration : 03-11-2018 Dossier de candidature : Envoyer un CV + Lettre de Motivation par mail à l'adresse : recrutement@saudequip.com Date limite de réception des dossiers: 03 Novembre 2018 Seuls les candidats retenus seront contactés. Chef d’atelier/assistant e administratif ve

LAIC : Recrutement d’un(e) assistant(e) administratif(ve)

étudiants bénéficiaires d’une bourse/budget de l'enseignement supérieur /Mary Teuw/Le prix destiné à la revalorisation des efforts africains Innovation du système éducatif/Comité de dialogue social/Concours/candidats littéraires au bac/Année blanche à l'UGB/candidats littéraires au bac

Mary Teuw Niane Flingue Les Enseignants, Le SAES Réplique Sévèrement