in ,

Saint-Louis : Le bout du tunnel pour les sinistrés de la Langue de Barbarie

Langue de Barbarie/érosion côtière/port-fluvio-maritime-de-lomvs

Près de 450 logements seront construits dans la commune de Gandon (Saint-Louis) pour abriter les familles des sinistrés de la Langue de Barbarie. C’est l’assurance donnée par l’adjoint au maire chargé du cadre de vie, Balla Guèye, face à la presse. En attendant la construction de ces logements, les victimes de l’érosion côtières seront recasées dans des établissements scolaires à la place des tentes précaires.

“Ceux qui sont présentement au niveau de Khar Yalla, c’est malheureusement les populations qui sont impactées lors des deux dernières houles. Ces populations-là sont dans des tentes qui ont été érigées par la protection civile et la Croix rouge, précise-t-il. Le maire (Mansour Faye) a proposé de les mettre dans les établissements scolaires puisque nous sommes en période de vacances.”

Une solution bien accueillie par les concernés qui, assure Guèye, “ont accepté”.

Les 300 familles sinistrées se sont fait entendre ce week-end. Elles ont manifesté leur colère après que les dernières fortes pluies enregistrées sur la commune de Saint-Louis, ont eu raison de leurs tentes de fortune qui leur servent d’abris provisoires.

seneweb.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

concours des élèves-maîtres

Concours CREM 2018-2019 (élèves-maîtres) : Modalités de candidature

argent de la diaspora/Transferts rapides d’argent/migrants Sénégalais/Transfert d’argent/Transferts d’argent

Transferts rapides d’argent : Les établissements de crédit ont reçu 554,8 milliards au 1er semestre (DPEE)