in ,

Article 20 du Concours : “L’université, la chambre philosophique”

L'université, la chambre philosophique

Le Journal Universitaire vous présente le 20e article reçu dans le cadre du concours de rédaction d’articles lancé par le Groupe PRÉCISION. L’intitulé de cette contribution est « L’université, la chambre philosophique ». L’auteur s’appelle Amsa DIONE.

…………………………………….

L’université, la chambre philosophique

“Dis moi quel est ton bac, je te dirai ta réussite à la fac”. Une assertion qu’on aurait voulu être vraie !

En effet franchir le seuil d’étudiant revient à s’ingérer dans une université en d’autres termes faire des études supérieures.

Qu’on le veuille ou pas, l’obtention du bac constitue un tournant décisif dans la vie d’un apprenant. Dès lors ce dernier est tenu de changer de comportement, pour pouvoir s’adapter à son nouveau environnement jusque-là méconnu sous peine d’être éjecté dès le premier virage. Faire des études supérieures et réussir s’avère des plus difficiles. La  preuve, pas plus de 30 % parviennent à décrocher leurs diplômes et trouver un emploi.

Au moyen secondaire, passant au secondaire jusqu’au lycée, les jeunes gens se voyaient encadrés mais une fois le bac empoché, le nouveau bachelier est considéré comme majeur, capable de s’auto-gérer et de s’assumer socialement. C’est à ce moment qu’il commence à découvrir les problèmes de l’université.

Le Premier problème que le bachelier rencontre est lié à l’inscription en ligne qui a été informatisé depuis le 03 juillet 2013. Elle ne suscite aucun déplacement mais l’étudiant rencontre de multiples difficultés par rapport aux multiples choix (18) non maîtrisés auxquels il doit souscrire. A cela s’ajoute les problèmes ci-dessous.

I. Problème d’ordre social

* Le déficit d’infrastructures : pas assez de logements pour abriter le nombre croissant d’étudiants que compte les universités, comme par exemple l’UCAD 80640 étudiants pour 5411 lits c’est alarmant, des difficultés pour dormir, de très longues files pour manger, se laver…

*Une lenteur quant au paiement des bourses : dûe à l’existence d’une seule banque

*Les grèves récurrentes.

Il est évident qu’avec ces multiples problèmes étant source d’instabilité il sera difficile pour l’étudiant de se concentrer et de rester optimiste. Il n’existe pas que ces seuls problèmes.

II. Problème relatif l’enseignement

*Déficit de professeurs : on voit un prof enseigner plusieurs cohortes, un prof s’occuper de plus de 100 étudiants ce qui n’est pas prévu par l’annexe de l’UNESCO

*Grèves intempestives entre l’Etat et les syndicats des enseignants

*Non respect du calendrier universitaire : une année qui s’écoule sur 2 ans

*Non maîtrise du système LMD (on ne comprend pas la sélection en Master, la session unique)

*Nombre pléthorique que comptent les amphis ne permet pas de comprendre les cours

*Manière de procéder dans les cours et la correction reste à vérifier

Compte tenu de tous ces facteurs Il semble impossible d’envisager une réussite à l’université car les conditions sont infernales et entraînent un baisse de niveau causant plus de 60% d’échec. C’est pourquoi la plupart des étudiants sont maintenant dans le public, plus de 27 000 des étudiants font des concours comme celui de l’ENA.

Notons qu’il n’est pas impossible de redresser et le problème de l’université et le niveau des étudiants. L’Etat est dans cette lancée en signant des conventions ça-et-là pour la construction de complexes universitaires d’excellence, la construction de l’université Amadou Makhtar Mbow, la modernisation des laboratoires…

Cependant l’Etat ne peut pas prendre tous les problèmes de l’université pour se faire il serait important d’instaurer un dialogue entre l’Etat, les syndicats, les étudiants, leurs parents et de trouver un terrain d’entente sur les intérêts des étudiants et apporter des solutions et les appliquer car de cela dépend le futur de notre pays.

Car n’oublions pas, “montres moi ta jeunesse d’aujourd’hui, je te montrerai ton peuple de demain”.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

2 Comments

Leave a Reply
  1. Il a de bons idées cependant il a des difficultés au niveau de la plume c’est comme si ça n’a pas été relu, il faut revoir aussi les fautes. Dans l’article 2 il n’y a pas de fautes d’expressions c’est bien écrit et tout mais dans l’ensemble c’est une bonne initiative des étudiants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Système LMD à propos du système LMD

Article 19 du Concours : “Le système LMD”

Institut Supérieur de Management

L’européen Galileo achète l’Institut supérieur de management de Dakar « pour un projet panafricain »